Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

FRANCE

Éric Woerth quitte ses fonctions de trésorier de l'UMP

Vidéo par Roselyne FEBVRE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2010

Le ministre du Travail, Éric Woerth, annonce qu'il quitte ses fonctions de trésorier de l'UMP. Le chef de l'État le lui avait "conseillé", hier, après les soupçons de conflits d'intérêt nés de l'affaire Bettencourt.

AFP - Le ministre du Travail Eric Woerth a annoncé mardi à la presse, à l'issue du Conseil des ministres, qu'il allait quitter ses fonctions de trésorier de l'UMP ainsi que le lui a "conseillé" lundi soir Nicolas Sarkozy dans son interview télévisée.

"Oui, je vais le faire. Donc je vais regarder le calendrier pour le faire. Je vais voir tout cela. Je vais le faire bien sûr", a déclaré M. Woerth.

Dans un entretien à paraître dans lefigaro.fr et dans le Figaro daté de mercredi, le ministre précise que cette démission prendra effet "le 30 juillet, car il faut nommer un successeur et préparer la transition".

"L'Inspection générale des Finances a montré qu'il n'y avait eu aucun conflit d'intérêts entre mes fonctions de trésorier et de ministre du Budget. Néanmoins, ce cumul fait l'objet d'une polémique. J'en prends donc acte", dit-il dans le même entretien.

Lundi soir lors de son intervention télévisée sur France 2, Nicolas Sarkozy avait indiqué avoir dit à Eric Woerth qu'il souhaitait "qu'il se consacre exclusivement à cette importante réforme des retraites, que son honneur maintenant était lavé, que les soupçons étaient levés, et que (son) conseil c'est plutôt qu'il abandonne cette responsabilité" de trésorier.

"Ca fait chaud au coeur, c'est un soutien exceptionnel", a commenté le ministre du Travail à l'issue du Conseil des ministres.

"Je n'ai pas vu beaucoup de présidents de la République prendre autant d'égards et autant soutenir un ministre. Ca montre aussi que la République est en train de changer, que la transparence est là, contrairement à ce que disent un certain nombre d'observateurs", a ajouté M. Woerth.

A l'UMP, on indique qu'Eric Woerth s'est entretenu lundi soir avec le secrétaire général Xavier Bertrand, qu'il a convenu de revoir dans l'après-midi de mardi.

Aucun nom pour lui succéder n'est avancé à ce stade à l'UMP, où l'on précise toutefois que "le prochain trésorier sera forcément un élu parce que cela a toujours été le cas à l'UMP". "Par ailleurs, compte tenu de la récente polémique, on pourrait imaginer qu'il ne sera pas membre du gouvernement", ajoute-t-on.

La nomination du prochain trésorier doit être approuvée par le bureau politique - l'exécutif du parti - avant d'être entérinée par le conseil national (l'ensemble des cadres et élus du mouvement).

Lundi matin, Eric Woerth avait annoncé qu'il allait "réfléchir" à un éventuel abandon de sa fonction de trésorier de l'UMP, au coeur de la polémique sur un conflit d'intérêts dans l'affaire Bettencourt.

Dans son intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a rappelé qu'Eric Woerth avait été nommé au poste de trésorier de l'UMP en 2002 par Alain Juppé et qu'il n'avait jamais cessé d'occuper ces fonctions depuis lors.


 

Première publication : 13/07/2010

  • FRANCE

    "Éric Woerth est un homme honnête qui a toute ma confiance"

    En savoir plus

  • Affaire Woerth-Bettencourt : Les journaux notent le grand oral de Sarkozy

    En savoir plus

  • Affaire Bettencourt : l'argent de la milliardaire fait tourner la tête de la République

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)