Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

La police mène un vaste coup de filet contre la mafia calabraise

Vidéo par Alexis MASCIARELLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2010

La police a lancé une vaste opération contre la 'Ndrangheta et a interpellé plus de 300 personnes. Des suspects ont été arrêtés notamment pour association mafieuse, meurtre, détention et trafic d'armes ainsi qu'extorsion de fonds.

AFP - La police italienne a mené mardi une opération de grande ampleur contre la mafia calabraise et a interpellé plus de 300 personnes dans le sud de l'Italie mais aussi dans les régions prospères du Nord, devenues "le poumon économique" de la 'Ndrangheta.
   

"C'est une opération de police spectaculaire"


Cette opération, d'une ampleur inédite depuis 1995, a mobilisé 3.000 policiers en Calabre, dans le sud, ainsi que dans plusieurs régions prospères du nord de l'Italie, et a permis l'arrestation de Domenico Oppedisano, 80 ans, considéré comme le n. 1 de la 'Ndrangheta.
   
Selon les médias italiens, il a été nommé "capocrimine" (chef criminel), à la tête de la "province", l'organisme qui regroupe et commande les clans mafieux calabrais, en août dernier.
   
Des suspects ont été arrêtés notamment pour association mafieuse, meurtre, détention et trafic d'armes, extorsion de fonds, a indiqué la police dans un communiqué.
   
La police a également saisi des biens, des armes et de la drogue pour une valeur de plusieurs dizaines de millions d'euros, a précisé l'agence italienne Ansa.
   
"Il s'agit de la plus importante opération menée ces dernières années contre la 'Ndrangheta qui se voit touchée au coeur de son système criminel tant sur l'aspect organisationnel que patrimonial", s'est réjoui le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni en adressant ses félicitations aux forces de police.
   
Parmi les personnes arrêtées figurent le "boss" de l'organisation en Lombardie - région dont Milan est la capitale -, plusieurs entrepreneurs travaillant dans le secteur de la santé, dont le directeur du département sanitaire de la ville de Pavia.
   
Ces arrestations "confirment que le nord de l'Italie est le véritable théâtre des opérations de la 'Ndrangheta", a déclaré à l'AFP le procureur antimafia Alberto Cisterna.
   
Le secteur de la santé est celui "qu'ils préfèrent car il leur permet d'établir des contacts avec des hommes politiques et l'administration publique", a-t-il ajouté.
   
Cette opération intervient après une série d'homicides commis dans le cadre d'une tentative, ratée, de prise de pouvoir au sein de l'organisation par  la branche du nord du pays, a-t-il souligné.
   
Les clans du Nord ont réalisé qu'ils constituaient "le coeur financier et politique de l'organisation", a expliqué Cisterna, mais la 'Ndrangheta veut "maintenir les rites et le management en Calabre, d'où viennent tous les boss".
   
Pour l'expert de la Mafia Lirio Abbate, journaliste à l'hebdomadaire L'Espresso, l'opération montre également que "la 'Ndrangheta est organisée de façon verticale et non horizontale comme on pouvait le penser". En outre, cette organisation a "le pouvoir de polluer les administrations communales qui étaient jusqu'à présent épargnées par l'assaut de la criminalité", a-t-il expliqué à l'AFP.
   
Ces dernières décennies, la 'Ndrangheta est devenue la plus importante et la plus redoutée des quatre organisations du crime en Italie, qui incluent la Camorra dans la région de Naples, Cosa nostra en Sicile et la plus petite Sacra corona unita (SCU) dans les Pouilles (sud-est).
   
Selon l'institut italien spécialisé Eurispes, le chiffre d'affaires de la 'Ndrangheta atteint quelque 44 milliards d'euros, grâce en particulier au trafic de drogue et d'armes.
   
Lundi, la police avait saisi des biens d'une valeur de 1,3 milliard d'euros dans deux opérations séparées visant à la fois la 'Ndrangheta et la Camorra.
   
Celle visant la 'Ndrangheta a permis la saisie de biens d'une valeur de 330 millions d'euros appartenant à l'homme d'affaires Gioacchino Campolo, surnommé "le roi du poker".
 

Première publication : 13/07/2010

  • FRANCE

    Arrestation à Marseille d'un membre présumé de la mafia sicilienne

    En savoir plus

  • GÉORGIE

    Arrestation de 69 personnes soupçonnées d'appartenir à la mafia

    En savoir plus

  • ITALIE

    Vaste coup de filet au sein de la mafia

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)