Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

EUROPE

La police mène un vaste coup de filet contre la mafia calabraise

Vidéo par Alexis MASCIARELLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2010

La police a lancé une vaste opération contre la 'Ndrangheta et a interpellé plus de 300 personnes. Des suspects ont été arrêtés notamment pour association mafieuse, meurtre, détention et trafic d'armes ainsi qu'extorsion de fonds.

AFP - La police italienne a mené mardi une opération de grande ampleur contre la mafia calabraise et a interpellé plus de 300 personnes dans le sud de l'Italie mais aussi dans les régions prospères du Nord, devenues "le poumon économique" de la 'Ndrangheta.
   

"C'est une opération de police spectaculaire"


Cette opération, d'une ampleur inédite depuis 1995, a mobilisé 3.000 policiers en Calabre, dans le sud, ainsi que dans plusieurs régions prospères du nord de l'Italie, et a permis l'arrestation de Domenico Oppedisano, 80 ans, considéré comme le n. 1 de la 'Ndrangheta.
   
Selon les médias italiens, il a été nommé "capocrimine" (chef criminel), à la tête de la "province", l'organisme qui regroupe et commande les clans mafieux calabrais, en août dernier.
   
Des suspects ont été arrêtés notamment pour association mafieuse, meurtre, détention et trafic d'armes, extorsion de fonds, a indiqué la police dans un communiqué.
   
La police a également saisi des biens, des armes et de la drogue pour une valeur de plusieurs dizaines de millions d'euros, a précisé l'agence italienne Ansa.
   
"Il s'agit de la plus importante opération menée ces dernières années contre la 'Ndrangheta qui se voit touchée au coeur de son système criminel tant sur l'aspect organisationnel que patrimonial", s'est réjoui le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni en adressant ses félicitations aux forces de police.
   
Parmi les personnes arrêtées figurent le "boss" de l'organisation en Lombardie - région dont Milan est la capitale -, plusieurs entrepreneurs travaillant dans le secteur de la santé, dont le directeur du département sanitaire de la ville de Pavia.
   
Ces arrestations "confirment que le nord de l'Italie est le véritable théâtre des opérations de la 'Ndrangheta", a déclaré à l'AFP le procureur antimafia Alberto Cisterna.
   
Le secteur de la santé est celui "qu'ils préfèrent car il leur permet d'établir des contacts avec des hommes politiques et l'administration publique", a-t-il ajouté.
   
Cette opération intervient après une série d'homicides commis dans le cadre d'une tentative, ratée, de prise de pouvoir au sein de l'organisation par  la branche du nord du pays, a-t-il souligné.
   
Les clans du Nord ont réalisé qu'ils constituaient "le coeur financier et politique de l'organisation", a expliqué Cisterna, mais la 'Ndrangheta veut "maintenir les rites et le management en Calabre, d'où viennent tous les boss".
   
Pour l'expert de la Mafia Lirio Abbate, journaliste à l'hebdomadaire L'Espresso, l'opération montre également que "la 'Ndrangheta est organisée de façon verticale et non horizontale comme on pouvait le penser". En outre, cette organisation a "le pouvoir de polluer les administrations communales qui étaient jusqu'à présent épargnées par l'assaut de la criminalité", a-t-il expliqué à l'AFP.
   
Ces dernières décennies, la 'Ndrangheta est devenue la plus importante et la plus redoutée des quatre organisations du crime en Italie, qui incluent la Camorra dans la région de Naples, Cosa nostra en Sicile et la plus petite Sacra corona unita (SCU) dans les Pouilles (sud-est).
   
Selon l'institut italien spécialisé Eurispes, le chiffre d'affaires de la 'Ndrangheta atteint quelque 44 milliards d'euros, grâce en particulier au trafic de drogue et d'armes.
   
Lundi, la police avait saisi des biens d'une valeur de 1,3 milliard d'euros dans deux opérations séparées visant à la fois la 'Ndrangheta et la Camorra.
   
Celle visant la 'Ndrangheta a permis la saisie de biens d'une valeur de 330 millions d'euros appartenant à l'homme d'affaires Gioacchino Campolo, surnommé "le roi du poker".
 

Première publication : 13/07/2010

  • FRANCE

    Arrestation à Marseille d'un membre présumé de la mafia sicilienne

    En savoir plus

  • GÉORGIE

    Arrestation de 69 personnes soupçonnées d'appartenir à la mafia

    En savoir plus

  • ITALIE

    Vaste coup de filet au sein de la mafia

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)