Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

Jean-Claude Trichet s'en prend vertement aux agences de notation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2010

Dans un entretien accordé au quotidien "Libération", le président de la Banque centrale européenne estime qu'il serait opportun de "mettre fin à l'oligopole" des trois agences de notation au rôle contesté dans la crise financière.

AFP - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, s'en prend à "l'oligopole" des trois agences de notation mondiales, dans un entretien paru mardi, en plein débat sur la création d'une agence européenne.

"Il est probablement opportun de ne pas continuer d'avoir un oligopole mondial de trois agences", a-t-il affirmé au quotidien Libération, sans évoquer directement l'hypothèse d'une structure strictement européenne.

Les trois grandes agences anglo-saxonnes --Fitch, Standard and Poor's, Moody's-- ont été vivement critiquées depuis le début de la crise financière en 2007, et encore très récemment avec les attaques sur les obligations de certains Etats de la zone euro, dont la Grèce.

"Les agences de notation en général ont tendance à amplifier les mouvements à la hausse ou à la baisse des marchés financiers. (...) Ceci va à l'encontre de la stabilité financière", selon M. Trichet.

Ces derniers mois, plusieurs responsables européens s'en sont déjà pris aux agences. Le commissaire européen chargé des services financiers, Michel Barnier, a d'ailleurs relancé début mai l'idée de créer une agence européenne, notamment pour évaluer la dette des Etats.

Le chef de file des ministres des Finances de la zone euro Jean-Claude Juncker y est lui aussi favorable. De même que l'Allemagne et la France. Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a ainsi récemment déclaré que l'Allemagne allait "travailler en collaboration avec la France" pour parvenir au niveau européen à "un éclatement de l'oligopole des trois grandes agences".

Première publication : 13/07/2010

  • FINANCE

    L'agence Moody's abaisse la note grecque, Athènes proteste

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Une vague de rigueur s'abat sur l'Europe

    En savoir plus

  • CRISE DE LA ZONE EURO

    Ces économistes qui ne voient pas le bout du tunnel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)