Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Economie

Apple veut reprendre la main après la salve de critiques anti-iPhone 4

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 15/07/2010

Une conférence de presse extraordinaire est organisé vendredi. Elle doit permettre à Apple de calmer le flot de critiques qui s’abat sur son iPhone 4.

Acculé, Apple a décidé de réagir. La marque à la pomme a décidé, en catastrophe,  d'organiser, vendredi à 19 heures (heures de Paris), une conférence de presse au cours de laquelle elle s'emploiera à endiguer la vague de critiques qui s’abat actuellement sur l'iPhone 4, son dernier smartphone star.

Officiellement, le géant de Cupertino a invité les journalistes à faire un "point sur l’iPhone 4" sans plus de détails. Mais pour la quasi-totalité des commentateurs, la cause est entendue : il sera essentiellement question du problème d’antenne de son dernier-né.

Depuis plusieurs semaines, des utilisateurs du téléphone, essentiellement aux États-Unis, se plaignent des coupures intempestives qui interviennent en plein milieu d’une conversation. Le souci a vite été identifié : si l'on tient l’iPhone 4 d’une certaine manière, la qualité de la réception chute dangereusement.

L'image de gauche montre la mauvaise qualité de reception (chute du nombre de barre en haut à gauche du téléphone) lorsqu'on tient "mal" l'iPhone 4.

Apple, peu habitué aux critiques sur la finition de ses joujoux, a eu du mal à trouver la parade. La société a tout d’abord adopté la politique de l’autruche avant de mettre le problème sur le compte d’un problème logiciel facile à réparer.

Accusation de censure

C’était compter sans le très respecté magazine américain "Consumer Report", qui, le 12 juillet, a publié les résultats de tests démontrant qu’il s’agissait bien d’un défaut matériel. Verdict sans appel de l'influente revue : malgré ses qualités, l’iPhone 4 n'est pas recommandable.

Dans le sillage de cette sentence, Microsoft a vertement critiqué le fameux téléphone. Non sans autodérision, l’un des dirigeants du concurrent historique d'Apple l'a même comparé à Windows Vista, connu pour être le flop le plus retentissant de la gamme des systèmes d’exploitation de Microsoft.

Plusieurs analystes estiment de leur côté qu'Apple n’a d’autres choix que de rappeler le matériel défectueux… Une opération qui pourrait coûter des milliards de dollars à la firme de Steve Jobs.

Sur les forums officiels consacrés à l’iPhone 4, on tempête également contre ce nouveau couac. À tel point qu'Apple a fait fermer toute discussion évoquant le sujet. Résultats : nouvelle vague d’indignations, accusations de censure, etc.

Il était donc temps qu’Apple prenne les choses en main. La conférence de presse devrait lui en donner l’opportunité. Reste une question : est-ce Steve Jobs en personne qui viendra faire profil bas ? Une posture qui serait inédite pour ce grand gourou de la communication.

Première publication : 15/07/2010

  • TECHNOLOGIES

    L'iPhone 4 épinglé pour un problème de réception

    En savoir plus

  • INTERNET

    La forteresse Apple ébranlée par un nouveau couac

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)