Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

MOOC, selfie ou enverdeur : le vocabulaire nouveau est arrivé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Un tournant dans la crise ukrainienne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Virus Ebola et budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

SUR LE NET

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

Amériques

Paris répond aux critiques de Washington sur le voile intégral

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/07/2010

Le département d'État américain avait critiqué l'attitude des députés français à la suite du vote de l'interdiction du voile intégral dans l'espace public. Le Quai d'Orsay lui répond qu'il faut accepter les "opinions différentes".

AFP - La France peut avoir avec les Etats-Unis "des opinions différentes sur certaines questions", a souligné jeudi le ministère français des Affaires étrangères après des critiques américaines sur un projet de loi visant à interdire le port du voile intégral dans l'espace public.

"Le Département d'État américain est parfaitement informé de la position de la France sur cette question et de celles, similaires, de pays européens. Nous pouvons avoir avec nos amis américains des opinions différentes sur certaines questions, je pense par exemple à la peine de mort", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.

La France dénonce régulièrement la pratique de la peine de mort aux Etats-Unis.

Ces opinions différentes sont "une raison supplémentaire pour renforcer notre dialogue et nos échanges, dans un esprit constructif et de confiance", a ajouté le porte-parole.

"Aux Etats-Unis, nous prendrions d'autres mesures pour assurer l'équilibre entre la sécurité, d'une part, et d'autre part le respect de la liberté religieuse et des symboles qui lui sont associés", avait déclaré mercredi Philip Crowley, porte-parole du département d'Etat. "Nous ne pensons pas qu'il faille légiférer sur ce que les gens ont le droit, ou pas, de porter en fonction de leurs croyances religieuses", avait-il ajouté.

Les députés français ont adopté mardi, en première lecture, un projet de loi qui vise à interdire le port du voile intégral (burqa, niqab) dans l'espace public.
 

Première publication : 15/07/2010

COMMENTAIRE(S)