Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Asie - pacifique

Près de 5 000 arrestations en Asie pour des paris illégaux sur le Mondial

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2010

Une vaste opération policière dirigée par Interpol a permis l'arrestation à travers le continent asiatique de 5 000 personnes impliquées dans des paris sportifs clandestins sur le Mondial de football. Près de 800 tripots ont été perquisitionnés.

AFP - Plus de 5.000 personnes ont été interpellées et près de 10 millions de dollars saisis lors d'une vaste opération policière en Asie concernant des paris illégaux sur le Mondial de football, a annoncé Interpol vendredi.

Au cours de cette opération qui a duré un mois, les policiers ont identifié et perquisitionné près de 800 tripots à travers la Chine (Hong Kong et Macau compris), ainsi qu'en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande, souligne dans un communiqué l'organisation de coopération policière internationale basée à Lyon.

"Ces résultats sont impressionnants, non seulement en raison du nombre d'interpellations et de saisies réalisées en un mois dans toute la région, mais aussi sur le plan de la coopération policière", s'est félicité Jean-Michel Louboutin, directeur exécutif d'Interpol.

"Les paris sportifs clandestins ont non seulement des liens évidents avec le crime organisé, mais sont également liés à la corruption, le blanchiment d'argent et la prostitution et cette opération va aussi avoir un impact significatif à long terme", a-t-il dit.

Au cours de cette opération qui s'est déroulé du 11 juin au 11 juillet, les policiers ont également saisi des voitures, des cartes de crédit, des ordinateurs et des téléphones mobiles, dont les données vont être exploitées.
 

Première publication : 16/07/2010

COMMENTAIRE(S)