Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Moyen-orient

Le cargo libyen décharge sa cargaison en Égypte

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2010

L'Amalthéa, le cargo affrété par la Fondation Kadhafi, a finalement accosté en Égypte où sa cargaison a commencé à être déchargée. Les 2 000 tonnes de nourriture et de médicaments seront transférées à Gaza par voie terrestre.

AFP - Le cargo d'aide libyen, qui avait l'intention de forcer le blocus israélien de Gaza et a finalement accosté en Egypte, a commencé jeudi à décharger sa cargaison dans le port d'Al-Arich, a rapporté un correspondant de l'AFP sur place.

Le Croissant-Rouge égyptien a commencé à décharger les 2.000 tonnes de nourriture et de médicaments. L'aide devrait ensuite être transférée à Gaza par le terminal de Rafah ou celui d'Al-Oja après avoir été examinée.

Les neuf militants pro-palestiniens à bord (six Libyens, un Algérien, un Marocain et un Nigérian) ont toutefois annoncé leur refus d'accompagner l'acheminement de l'aide à Gaza par voie terrestre, arguant que leur but était de parvenir au territoire palestinien par la mer.

Un autre groupe de membres de la Fondation Kadhafi, qui a affrété le navire, devrait arriver sous peu pour aller avec l'aide à Gaza, a indiqué le Libyen Macha Allah Hamed Abderrahmane, cité par l'agence officielle Mena.

L'Amalthéa est arrivé mercredi soir dans le port d'Al-Arich.

Jusqu'au dernier moment, la Fondation avait fait planer le doute sur la destination finale du bateau, l'équipe à bord assurant maintenir le cap vers Gaza malgré les menaces de la marine israélienne qui escortait le navire et l'annonce égyptienne que le cargo avait demandé à accoster en Egypte.

Israël a déployé d'intenses efforts diplomatiques pour que le cargo se déroute vers l'Egypte en avertissant qu'il n'hésiterait pas à l'arraisonner s'il maintenait le cap sur Gaza.

Le 31 mai, des commandos israéliens avaient intercepté une flottille humanitaire internationale qui s'efforçait de "briser" le blocus israélien. L'opération, mal préparée et mal exécutée, avait entraîné la mort de neuf militants turcs pro-palestiniens, soulevant un tollé dans le monde entier.
 

Première publication : 16/07/2010

COMMENTAIRE(S)