Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le cargo libyen décharge sa cargaison en Égypte

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2010

L'Amalthéa, le cargo affrété par la Fondation Kadhafi, a finalement accosté en Égypte où sa cargaison a commencé à être déchargée. Les 2 000 tonnes de nourriture et de médicaments seront transférées à Gaza par voie terrestre.

AFP - Le cargo d'aide libyen, qui avait l'intention de forcer le blocus israélien de Gaza et a finalement accosté en Egypte, a commencé jeudi à décharger sa cargaison dans le port d'Al-Arich, a rapporté un correspondant de l'AFP sur place.

Le Croissant-Rouge égyptien a commencé à décharger les 2.000 tonnes de nourriture et de médicaments. L'aide devrait ensuite être transférée à Gaza par le terminal de Rafah ou celui d'Al-Oja après avoir été examinée.

Les neuf militants pro-palestiniens à bord (six Libyens, un Algérien, un Marocain et un Nigérian) ont toutefois annoncé leur refus d'accompagner l'acheminement de l'aide à Gaza par voie terrestre, arguant que leur but était de parvenir au territoire palestinien par la mer.

Un autre groupe de membres de la Fondation Kadhafi, qui a affrété le navire, devrait arriver sous peu pour aller avec l'aide à Gaza, a indiqué le Libyen Macha Allah Hamed Abderrahmane, cité par l'agence officielle Mena.

L'Amalthéa est arrivé mercredi soir dans le port d'Al-Arich.

Jusqu'au dernier moment, la Fondation avait fait planer le doute sur la destination finale du bateau, l'équipe à bord assurant maintenir le cap vers Gaza malgré les menaces de la marine israélienne qui escortait le navire et l'annonce égyptienne que le cargo avait demandé à accoster en Egypte.

Israël a déployé d'intenses efforts diplomatiques pour que le cargo se déroute vers l'Egypte en avertissant qu'il n'hésiterait pas à l'arraisonner s'il maintenait le cap sur Gaza.

Le 31 mai, des commandos israéliens avaient intercepté une flottille humanitaire internationale qui s'efforçait de "briser" le blocus israélien. L'opération, mal préparée et mal exécutée, avait entraîné la mort de neuf militants turcs pro-palestiniens, soulevant un tollé dans le monde entier.
 

Première publication : 16/07/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)