Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Le cargo libyen décharge sa cargaison en Égypte

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2010

L'Amalthéa, le cargo affrété par la Fondation Kadhafi, a finalement accosté en Égypte où sa cargaison a commencé à être déchargée. Les 2 000 tonnes de nourriture et de médicaments seront transférées à Gaza par voie terrestre.

AFP - Le cargo d'aide libyen, qui avait l'intention de forcer le blocus israélien de Gaza et a finalement accosté en Egypte, a commencé jeudi à décharger sa cargaison dans le port d'Al-Arich, a rapporté un correspondant de l'AFP sur place.

Le Croissant-Rouge égyptien a commencé à décharger les 2.000 tonnes de nourriture et de médicaments. L'aide devrait ensuite être transférée à Gaza par le terminal de Rafah ou celui d'Al-Oja après avoir été examinée.

Les neuf militants pro-palestiniens à bord (six Libyens, un Algérien, un Marocain et un Nigérian) ont toutefois annoncé leur refus d'accompagner l'acheminement de l'aide à Gaza par voie terrestre, arguant que leur but était de parvenir au territoire palestinien par la mer.

Un autre groupe de membres de la Fondation Kadhafi, qui a affrété le navire, devrait arriver sous peu pour aller avec l'aide à Gaza, a indiqué le Libyen Macha Allah Hamed Abderrahmane, cité par l'agence officielle Mena.

L'Amalthéa est arrivé mercredi soir dans le port d'Al-Arich.

Jusqu'au dernier moment, la Fondation avait fait planer le doute sur la destination finale du bateau, l'équipe à bord assurant maintenir le cap vers Gaza malgré les menaces de la marine israélienne qui escortait le navire et l'annonce égyptienne que le cargo avait demandé à accoster en Egypte.

Israël a déployé d'intenses efforts diplomatiques pour que le cargo se déroute vers l'Egypte en avertissant qu'il n'hésiterait pas à l'arraisonner s'il maintenait le cap sur Gaza.

Le 31 mai, des commandos israéliens avaient intercepté une flottille humanitaire internationale qui s'efforçait de "briser" le blocus israélien. L'opération, mal préparée et mal exécutée, avait entraîné la mort de neuf militants turcs pro-palestiniens, soulevant un tollé dans le monde entier.
 

Première publication : 16/07/2010

COMMENTAIRE(S)