Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

FRANCE

Fin de garde à vue pour les quatre proches de Liliane Bettencourt

©

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2010

Après 36 heures d'audition dans le cadre d'une enquête portant sur des soupçons de fraude fiscale, Patrice de Maistre, François-Marie Banier, Me Fabrice Goguel et Carlos Vejarano ont quitté les locaux de la Brigade financière.

AFP - Les gardes à vue de quatre proches de Liliane Bettencourt, dont le photographe François-Marie Banier, ont été levées vendredi vers 20H45 après environ 36 heures d'audition dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'évasion fiscale, a-t-on appris de source judiciaire.

Portrait de Patrice de Maistre

M. Banier, le gestionnaire de la fortune de la milliardaire, Patrice de Maistre, ainsi que l'avocat Me Fabrice Goguel et le gérant de l'îlot d'Arros (Seychelles), Carlos Vejarano, étaient entendus depuis jeudi matin par les policiers de la Brigade financière (BF) qui enquêtent sous la direction du parquet de Nanterre sur le contenu des écoutes clandestines entre Liliane Bettencourt et son entourage.

Me Goguel et MM. Banier et Vejarano ont quitté les locaux de la BF, rue du Château-des-Rentiers, dans le XIIIe arrondissement, dans des véhicules séparés, selon un photographe de l'AFP.

Aucune indication n'a été donnée de source judiciaire sur les suites de l'enquête et sur un éventuel déferrement des quatre hommes en vue de la désignation d'un juge d'instruction.

A l'issue de ces gardes à vue, plusieurs possibilités s'offrent au parquet: citer directement les quatre hommes devant le tribunal, ouvrir une information judiciaire confiée à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen, ou bien les remettre en liberté en attendant la suite des investigations.

Réalisés entre mai 2009 et mai 2010 au domicile de la milliardaire par son ancien majordome, les enregistrements pirates laissent supposer l'existence d'un blanchiment de fraude fiscale, via l'île d'Arros, non déclarée au fisc, et deux comptes en Suisse détenus par Mme Bettencourt.


 

Première publication : 16/07/2010

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : les quatre gardes à vue, dont celles de Maistre et Banier, prolongées

    En savoir plus

  • Affaire Bettencourt: l'étau se resserre?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Liliane Bettencourt demande un audit des sociétés gérant sa fortune

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)