Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Sports

Thierry Henry dit adieu aux Bleus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2010

"Titi" tire sa révérence. Nouvelle recrue du club américain des New York Red Bulls, l'attaquant français met un terme à sa carrière internationale après 123 sélections et 51 buts avec les Bleus.

AFP - L'attaquant français Thierry Henry, nouvelle recrue du club américain des New York Red Bulls, a confirmé jeudi, aux Etats-Unis, qu'il mettait fin à sa carrière internationale forte de 123 sélections et 51 buts avec les Bleus, un record parmi tant d'autres.

A l'issue d'une conférence de presse au stade "Red Bull Arena" à Harrison dans le New Jersey, à l'ouest de New York, le joueur qui aura 33 ans en août a confirmé qu'il ne porterait plus le maillot bleu.

"Je l'ai porté 123 fois, j'ai toujours eu des frissons quand j'ai porté le maillot bleu, (mais) il faut savoir s'arrêter, il y a les jeunes qui poussent", a-t-il dit.

Thierry Henry a connu sa première sélection en équipe de France le 11 octobre 1997 pour un match contre l'Afrique du Sud (2-1). Treize ans plus tard, ces mêmes Bafana Bafana, hôtes du Mondial-2010, auront été ses derniers adversaires internationaux. Le 22 juin, à Bloemfontein, Henry, entré en jeu à la 55e minute, n'a pu éviter une défaite humiliante pour la France (1-2), qui a clos son histoire en Bleu, longue de treize années où il a longtemps tutoyé les sommets avant de connaître une fin de parcours très difficile.

Vainqueur de la Coupe du monde (1998), du Championnat d'Europe des nations (2000) et de la Coupe des Confédérations (2003), Thierry Henry aligne probablement le plus beau palmarès du foot français.

Avec 123 sélections en bleu, Thierry Henry est le deuxième joueur le plus sélectionné en France après Lilian Thuram (142 sélections) et devant Marcel Desailly (116). Mais il est le seul à avoir participé à quatre Coupes du monde (1998, 2002, 2006, 2010).

Pas en fin de carrière

Autre record: avec 51 buts en bleu, il a battu celui de Michel Platini (41 buts). Le but qu'il a marqué contre le Brésil en quart de finale de la Coupe du monde 2006 restera dans les mémoires. Comme celui, décisif pour la qualification, inscrit quelques mois auparavant contre l'Irlande à Lansdowne Road en septembre 2005 d'un superbe enroulé du droit.

Mais "Titi" a aussi connu les revers avec l'équipe de France comme l'échec aux premiers tours du Mondial-2002 et de l'Euro-2008. Surtout, sa fin de carrière en Bleu aura été un cauchemar.

En novembre 2009, en barrage retour contre l'Irlande qualificatif pour le Mondial-2010, il s'aide de la main pour permettre à William Gallas de marquer un but décisif qui offre à la France son billet en Afrique du Sud. Son image est alors sérieusement écornée.

Huit mois plus tard, il assistera du banc des remplaçants au fiasco des Bleus à la Coupe du monde. Et sera tout aussi impuissant et passif face aux problèmes internes (affaire Anelka, grève de l'entraînement) qui ont émaillé le groupe duquel il avouera s'être "senti écarté".

Concernant cette fin en queue de poisson en Bleu, Henry a assuré que le désastre de l'équipe de France en Afrique du sud n'était pour rien dans sa décision d'arrêter. "Je l'avais prise bien avant", a-t-il dit.

Désormais, Thierry Henry va se consacrer uniquement aux New York Red Bulls, son nouveau club. Il a d'ailleurs tenu à préciser qu'il ne se voyait pas "en fin de carrière". "Quand tu arrives dans un club, tu essayes toujours de remporter un titre, c'est ce que je vais faire ici", a-t-il poursuivi.
 

Première publication : 16/07/2010

  • FOOTBALL

    Thierry Henry rejoint les Red Bulls de New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)