Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Impasse politique en RD Congo : Léonard She Okitundu est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

Amériques

Fusillades mortelles entre des gangs et l'armée à la frontière américaine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2010

Des échanges de coups de feu entre gangs et militaires ont paralysé, vendredi, la ville de Nuevo Laredo, près de la frontière américaine. Neufs délinquants, deux civils et un soldat ont été tués lors de ces fusillades qui ont duré plusieurs heures.

AFP - Des fusillades entre l'armée et des hommes de main des gangs ont fait 12 morts vendredi dans la ville de Nuevo Laredo, dans le nord-est du Mexique, à la frontière avec le Texas (Etats-Unis), selon le ministère de l'Intérieur à Mexico.

"Neuf délinquants, deux civils et un militaire sont morts dans trois affrontements entre éléments de l'armée et hommes de main du crime organisé, qui ont fait 21 blessés dans la population", a indiqué le ministère dans un communiqué à Mexico.

Les échanges de coups de feu avaient provoqué des scènes de panique dans la population, d'autant que les hommes de main avaient bloqué plusieurs rues en y installant des bus et des camions. La ville avait été quasiment paralysée par des embouteillages, aggravés par des collisions entre automobilistes cherchant à fuir les échanges de coups de feu, qui ont duré deux heures environ.

La violence meurtrière a nettement augmenté ces derniers mois dans la région de Nuevo Laredo, en raison des affrontements pour le contrôle du trafic de drogue entre le cartel dit du Golfe et le gang des "Zetas", ses anciens hommes de main devenus ses rivaux.

Près de là, à Ciudad Juarez, cette violence a connu une nouvelle escalade jeudi soir, avec l'utilisation pour la première fois d'une voiture piégée pour tuer des policiers. Deux d'entre eux sont morts, ainsi qu'un médecin et un secouriste.

Au Mexique, la violence liée à la "guerre des cartels" a déjà fait 7.000 morts depuis le début de l'année selon le ministère de la Justice, un niveau jamais atteint. Sur l'ensemble de l'année dernière, les affrontements entre gangs et contre les forces de l'ordre avaient fait 9.000 morts.

Le bilan de ce "conflit" approche les 25.000 morts depuis décembre 2006, date de l'arrivée au pouvoir du président Felipe Calderon, qui a déclaré la guerre aux trafiquants.

Première publication : 17/07/2010

  • MEXIQUE

    L'ombre des cartels de drogue pèse sur les élections locales partielles

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    L'employée du consulat américain a été tuée pour avoir "favorisé" un gang

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un candidat au poste de gouverneur tué dans le nord-est

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)