Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le "chantage" de la CGT

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Il y a une gémellité atroce entre Assad et l’EI"

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Les Peshmerga sont les seuls à mener vraiment la guerre contre l’EI"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Procès de Freddie Gray : les réactions à Baltimore

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Circulation(s)" : coup de projecteur sur la photo emergente

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Blocages en France : Manuel Valls peut-il tenir ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Elle", un thriller aussi pervers que puissant

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Lutte contre la pauvreté : la guerre des modèles

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : l'horizon s'éclaircit sur le front du chômage

En savoir plus

Asie - pacifique

Embuscade mortelle contre des musulmans chiites près de la frontière afghane

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2010

Au moins seize musulmans chiites ont été tués et quatre autres blessés, samedi, lors d'une embuscade dans la région majoritairement sunnite de Charkhel, dans le nord-ouest du Pakistan. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

AFP - Seize chiites ont été tués et quatre blessés dans une embuscade samedi dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan proche de la frontière afghane, ont annoncé des responsables locaux.

L'attaque a eu lieu aux premières heures de samedi dans la région majoritairement sunnite de Charkhel, sur la route de Tal-Parachinar, dans le distrit tribal de Kurram.

Les victimes se rendaient à Peshawar dans deux véhicules quand des attaquants non identifiés ont ouvert le feu sur eux, ont indiqué des responsables.

Un porte-parole des gardes-frontière a confirmé l'attaque.

Des responsbles de l'administration locale et des services de renseignement ont indiqué que les personnes tuées étaient des chiites.

Le bilan pourrait être plus lourd et les attaquants ont réussi à fuir, ont ajouté ces responsables.

Le district de Kurram est le théâtre depuis trois ans de violences entre la minorité chiite, et les sunnites.

Les chiites représentent quelque 20% des 160 millions de Pakistanais, majoritairement sunnites.

Depuis 1980, les conflits entre ces deux communautés musulmanes ont fait plus de 4.000 morts.

Première publication : 17/07/2010

  • TERRORISME

    Plus d'une centaine de morts dans un attentat-suicide au nord-ouest du Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)