Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Martin remporte la 9e étape, le Français Gallopin en jaune

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Un journaliste abattu devant son domicile, la police suspecte un groupe d'ultra-gauche

©

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2010

Le journaliste grec Socratis Guiolias a été abattu lundi matin devant son domicile du sud-est d'Athènes. Bien que les agresseurs n'aient pu être identifiés, la police suspecte un groupe extrémiste se faisant appeler la Secte des révolutionnaires.

AFP - L'assassinat d'un journaliste grec assassiné lundi par des inconnus devant son domicile dans le quartier d'Ilioupolis, dans le sud-est d'Athènes, est considéré comme un acte "extrémiste", a indiqué la police après une analyse balistique des armes utilisées.

"Selon l'enquête balistique, les deux armes de 9mm qui ont tué le journaliste, ont été utilisées dans le passé par le groupe extrémiste, Secte des révolutionnaires", a indiqué un communiqué de la police.

Quelques heures auparavant, une source policière avait indiqué que l'enquête policière, menée par la direction des homicides, s'orientait plutôt vers la piste du crime organisé, excluant dans un premier temps l'éventualité d'un acte extrémiste.

La "Secte des révolutionnaires", apparue en 2009, qui a notamment revendiqué les mitraillages d'un poste de police au cours duquel un policier avait été tué en juin 2009 et en février 2009 le mitraillage de la façade d'une chaîne privée de télévision, qui n'a pas fait de victime, avait menacé de mort "tous les journalistes" dans un texte de revendication l'année dernière.

Les agresseurs, au nombre de trois au moins, ont tiré vers 05H20 (03H20 GMT) à plusieurs reprises sur le journaliste Socratis Guiolias, 37 ans, qui a été tué sur le coup, selon la police.

Les agresseurs ont demandé au journaliste de sortir de chez lui, sous prétexte qu'on lui volait sa voiture, avant de tirer sur lui. Une vingtaine de douilles ont été retrouvées sur les lieux.

Le porte-parole du gouvernement grec Georges Pétalotis a condamné "cet acte lâche", lors de son point de presse quotidien, cité par l'Agence d'Athènes (Ana, semi-officielle).

"La démocratie et la liberté d'expression ne sont pas bâillonnées ni menacées", a souligné M. Pétalotis, en ajoutant que les autorités allaient arrêter les auteurs de cet acte pour qu'ils soient déférés devant la justice.

Première publication : 19/07/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)