Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Economie

BlackBerry ne veut pas laisser le dernier mot à Apple

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/07/2010

L'"Antennagate" s’est transformé en guerre des déclarations entre Apple et les autres constructeurs de smartphones. RIM, qui fabrique les BlackBerry, a peu apprécié d’être associé à l’iPhone 4 et ses défauts de réception par Steve Jobs.

RIM – le constructeur des BlackBerry – ne veut pas se retrouver dans le même bateau qu’Apple et l’a fait savoir en des termes étonnamment fermes. Les affirmations du pdg d’Apple, Steve Jobs, sont "inacceptables" et constituent un mensonge "délibéré pour influencer l’opinion", selon un communiqué publié samedi par Jim Balsillie, le Pdg de RIM.

Steve Jobs avait déclaré, vendredi lors d’une conférence de presse, que l’iPhone 4 n’était pas le seul téléphone "intelligent" (smartphone) à souffrir de problème de réception. A l’appui de ses dires, il avait cité les BlackBerry, certains téléphones Nokia et HTC.

Apple tentait alors de mettre un terme à une récente vague de critiques visant son téléphone fétiche. Selon les détracteurs de la marque à la pomme, si on tient l’iPhone 4 d’une certaine manière, la qualité de la réception chute dramatiquement. Un défaut d’intégration de l’antenne dans l’appareil serait en cause. Des publications aussi respectées que le Consumer Report avaient relayé et confirmé ce problème technique.

Steve Jobs avait alors déclaré refuser de porter le chapeau pour tout le secteur des smartphones pour ce qu’il a qualifié d’ "antennagate". "Apple a construit tout seul les conditions de sa débâcle et les utilisateurs de BlackBerry n’ont sûrement pas besoin d’une coque protectrice pour pouvoir téléphoner", a souligné Jim Balsillie. Il fait référence à l’étui qu’Apple a promis d’offrir à tous les acheteurs de l’iPhone 4 d’ici fin septembre. Il permettrait de mettre fin au problème.

Si RIM a été le plus virulent dans sa réponse, Nokia s’est aussi fendu d’une réponse beaucoup plus mesurée. "Nous savons depuis longtemps que la manière dont on tient un téléphone peut affecter la qualité de la réception et c’est pour cela que nous mettons tout en œuvre pour réduire ce risque", a répliqué dimanche le constructeur finlandais dans un communiqué de presse.

Première publication : 19/07/2010

COMMENTAIRE(S)