Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Combats meurtriers entre les Shebab et les forces gouvernementales à Mogadiscio

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2010

De violents combats opposent depuis dimanche soir les forces gouvernementales aux miliciens Shebab dans la capitale somalienne. Au moins 14 civils ont été tués. Le groupe avait revendiqué le double attentat de Kampala, le 11 juillet.

AFP - Au moins 14 civils ont été tués et 23 blessés dans des combats à Mogadiscio opposant depuis dimanche soir les insurgés somaliens shebab aux forces gouvernementales, a-t-on appris lundi de source médicale et auprès de témoins.

Des combats à l'artillerie lourde ont éclaté dimanche soir dans la capitale somalienne lorsque les shebab ont attaqué des positions gouvernementales sur le front nord de Mogadiscio. Des combats sporadiques avaient repris lundi matin, après une période d'accalmie pendant la nuit.

"Nos équipes médicales ont vu les cadavres de 10 civils et récupéré 23 blessés", a expliqué à l'AFP le chef du service des ambulances de Mogadiscio, Ali Muse.

Par ailleurs, quatre autres personnes sont décédées dans un quartier sud de la ville, à Karan, selon un témoin, Husein Abdulahi.

"Deux d'entre elles appartiennent à la même famille tandis que deux autres avaient trouvé refuge à leurs côtés pendant les combats. Malheureusement, un tir d'artillerie a frappé la maison et entraîné leur mort", a déclaré à l'AFP M. Abdulahi.

"Les combats ont éclaté dimanche soir, se sont interrompu pendant la nuit mais ont repris tôt lundi après que les terroristes ont attaqué nos positions dans les quartiers (nord) de Shibis et Abdulaziz", a confirmé à l'AFP un haut responsable sécuritaire du gouvernement, le colonel Ali Mohamed Dhere.

Selon le responsable du service des ambulances de Mogadiscio, plusieurs obus de mortier ont touché des quartiers éloignés de la ligne de front.

Près de la moitié des blessés sont ainsi des élèves d'une école coranique située dans le quartier d'Hamarweyne, dans le sud de Mogadiscio.

"Environ 12 de mes étudiants ont été blessés lorsqu'un obus de mortier a frappé l'école. Certains sont grièvement blessés, d'autres légèrement", a rapporté à l'AFP un des enseignants, Moalim Mohamud Ali.

Un responsable shebab s'exprimant sous couvert d'anonymat a revendiqué la victoire mais des témoins ont assuré à l'AFP que les positions de chaque camp demeuraient inchangées.

"Les soldats d'Allah ont lancé des attaques bien préparées contre les casernes de l'ennemi, tuant nombre d'entre eux. Nous contrôlons à présent ces zones disputées et entendons poursuivre notre progression sur d'autres positions de l'ennemi jusqu'au contrôle total" de la capitale, a déclaré à l'AFP le haut responsable shebab.

Les shebab, qui se réclament d'Al-Qaïda, ont juré la perte du très fragile gouvernement de transition du président Sharif Cheikh Ahmed, qui ne contrôle que quelques quartiers stratégiques de Mogadiscio et ne doit sa survie qu'au soutien des 6.000 soldats ougandais et burundais de la force de paix de l'Union africaine en Somalie, l'Amisom.

Les shebab ont revendiqué le double attentat du 11 juillet à Kampala, qui a fait 76 morts, en représailles au rôle majeur de l'Ouganda dans l'Amisom. Ils réclament le départ des troupes ougandaises de Somalie.

L'Ouganda s'est toutefois dit prêt, à la suite des attentats, à fournir 2.000 hommes supplémentaires et a plaidé pour un renforcement du mandat de l'Amisom, qui pourrait être discuté lors du sommet de l'UA à Kampala du 25 au 27 juillet.

Première publication : 19/07/2010

  • OUGANDA

    L'un des deux attentats de Kampala perpétré par un kamikaze

    En savoir plus

  • OUGANDA

    Après les attentats de Kampala, Obama propose l'aide des États-Unis

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Dans une vidéo, un otage français des Shebab appelle Paris à l'aide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)