Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Moyen-orient

La Syrie bannit le niqab des universités

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/07/2010

Les étudiantes syriennes ne sont officiellement plus autorisées à porter le voile islamique intégral. Au nom de la protection de l’identité laïque du pays, un décret ministériel menace même d'exclusion les récalcitrantes.

Le régime syrien a interdit le port du voile islamique intégral, couvrant le visage des femmes, dans les universités du pays sous peine d’exclusion.

L’interdiction qui émane du ministère de l'Éducation fait écho aux décisions quasi similaires prises récemment en Europe. Un responsable du ministère a précisé que l'interdiction, qui vise à protéger l'identité laïque de la Syrie, s’appliquera dans les universités publiques et privées.

De plus en plus populaire

Cette interdiction ne concerne pas le voile islamique traditionnel, adopté par de larges franges de la population syrienne. Le niqab n'est pas très répandu en Syrie, mais il est devenu plus visible ces derniers temps dans les villes. Sa popularité récente n'est pas passée inaperçue dans un pays administré par un régime autoritaire et laïc.

Le mois dernier, des centaines d'enseignantes du primaire qui portent le tchador ont été dirigées vers des emplois administratifs, selon les médias locaux. D'après le président de la Ligue syrienne de défense des droits de l'Homme, Abdel-Karim Rihaoui, cité par l’AFP, cette décision a été prise à la suite de "plaintes déposées par des parents d'élèves du premier cycle d'enseignement qui y dénonçaient des abus de la part de ces enseignantes", sans préciser la nature de ces "abus". Pour le ministère de l’Éducation, cette décision était nécessaire pour combattre l'extrémisme religieux.
 

Première publication : 19/07/2010

COMMENTAIRE(S)