Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

EUROPE

Athènes émet 1,5 milliard d'euros en bons du Trésor

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2010

La Grèce doit émettre ce mardi des bons du Trésor à hauteur de 1,50 milliard d'euros. Le pays avait déjà effectué avec succès une première émission, le 13 juillet, qui avait marqué le retour du pays sur les marchés.

AFP - La Grèce doit émettre mardi des bons du Trésor à trois mois pour un montant de 1,50 milliard d'euros, après une première émission de bons couronnée de succès la semaine dernière.

L'organisme chargé de la gestion de la dette publique (Pdma) a indiqué que cette émission de bons du Trésor à 13 semaines arrivera à maturité le 22 octobre 2010.

La Grèce a effectué le 13 juillet une émission de bons du trésor à six mois pour un montant de 1,25 milliard d'euros qui a été sursouscrite, marquant son premier retour sur les marchés du pays depuis le déblocage du plan d'aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international.

L'émission avait suscité une demande de 4,546 milliards d'euros à six mois et la somme finalement placée par la Grèce s'élève à 1,625 milliard d'euro à un taux d'intérêt élevé de 4,65%, selon l'Organisme de la gestion de la dette publique.

Le ministre grec des Finances, Georges Papaconstantinou, avait fait part de sa satisfaction pour le succès de cette émission et avait noté que le taux de 4,65%, est inférieur à celui consenti dans le cadre du mécanisme de soutien de l'UE et du FMI au pays.

L'opération a été considérée par les experts comme "un premier message positif" en provenance de Grèce, pays jusqu'à présent mal noté par la communauté financière internationale.

Première publication : 20/07/2010

  • GRÈCE

    Un journaliste abattu devant son domicile, la police suspecte un groupe d'ultra-gauche

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Malgré la grève générale, le Parlement grec adopte la réforme des retraites

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Le président de la BCE ne croit pas "du tout" à une récession en Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)