Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin se dit préoccupé par les exercices militaires américano-coréens

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2010

À quelques jours du début des exercices militaires entre la Corée du Sud et les États-Unis en mer du Japon, la Chine dit craindre une aggravation des "tensions régionales".

AFP - La Chine a exprimé mercredi sa "préoccupation" au sujet des exercices militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis devant débuter dimanche en mer du Japon, estimant qu'ils pouvaient aggraver les "tensions régionales".

"Nous exprimons notre préoccupation au sujet de ces activités", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang dans un communiqué.

"Nous appelons toutes les parties à maintenir calme et retenue et à ne rien faire qui soit susceptible d'aggraver les tensions régionales", a-t-il dit.

Mardi, dans un communiqué commun, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont affirmé que ces exercices militaires à grand échelle étaient destinés à adresser un "message fort" à la Corée du Nord.

Les deux pays alliés, s'appuyant sur les conclusions d'une enquête internationale, accusent la Corée du Nord d'être responsable du naufrage fin mars de la corvette sud-coréenne Cheonan qui avait causé la mort de 46 marins.

La Corée du Nord a imputé l'incident à un complot contre elle de sa voisine du sud et des Etats-Unis.

La Chine, proche alliée de Pyongyang, a refusé de critiquer son voisin sur ce dossier et n'a cessé de mettre en garde les Etats-Unis et la Corée du Sud sur leur volonté d'organiser des exercices.

"Nous nous opposons à ce que des navires et avions militaires étrangers participent en Mer Jaune ou dans les eaux proches de la Chine à des activités qui affectent les intérêts de la sécurité chinoise", a affirmé mercredi Qin Gang.

"Nous continuerons à suivre l'évolution de la situation", a-t-il conclu.

La Chine, alliée de la Corée du Nord, avait déjà exprimé son opposition à des exercices en mer Jaune, entre ses côtes et la péninsule coréenne. En conséquence, le ministère sud-coréen de la Défense avait indiqué que les manoeuvres seraient partiellement transférées de la mer Jaune vers la mer du Japon.

Le premier exercice, qui aura lieu du 25 au 28 juillet, mobilisera 8.000 Américains et Sud-Coréens, une vingtaine de navires et sous-marins, dont le porte-avions nucléaire américain George Washington, ainsi que quelque 200 avions, dont le chasseur américain F-22, selon un communiqué de l'armée américaine.

Première publication : 21/07/2010

  • DIPLOMATIE

    Hillary Clinton se rend en Corée du Sud pour réaffirmer à Séoul le soutien de Washington

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Robert Gates en Corée du Sud pour réaffirmer le soutien de Washington à Séoul

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)