Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin se dit préoccupé par les exercices militaires américano-coréens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2010

À quelques jours du début des exercices militaires entre la Corée du Sud et les États-Unis en mer du Japon, la Chine dit craindre une aggravation des "tensions régionales".

AFP - La Chine a exprimé mercredi sa "préoccupation" au sujet des exercices militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis devant débuter dimanche en mer du Japon, estimant qu'ils pouvaient aggraver les "tensions régionales".

"Nous exprimons notre préoccupation au sujet de ces activités", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang dans un communiqué.

"Nous appelons toutes les parties à maintenir calme et retenue et à ne rien faire qui soit susceptible d'aggraver les tensions régionales", a-t-il dit.

Mardi, dans un communiqué commun, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont affirmé que ces exercices militaires à grand échelle étaient destinés à adresser un "message fort" à la Corée du Nord.

Les deux pays alliés, s'appuyant sur les conclusions d'une enquête internationale, accusent la Corée du Nord d'être responsable du naufrage fin mars de la corvette sud-coréenne Cheonan qui avait causé la mort de 46 marins.

La Corée du Nord a imputé l'incident à un complot contre elle de sa voisine du sud et des Etats-Unis.

La Chine, proche alliée de Pyongyang, a refusé de critiquer son voisin sur ce dossier et n'a cessé de mettre en garde les Etats-Unis et la Corée du Sud sur leur volonté d'organiser des exercices.

"Nous nous opposons à ce que des navires et avions militaires étrangers participent en Mer Jaune ou dans les eaux proches de la Chine à des activités qui affectent les intérêts de la sécurité chinoise", a affirmé mercredi Qin Gang.

"Nous continuerons à suivre l'évolution de la situation", a-t-il conclu.

La Chine, alliée de la Corée du Nord, avait déjà exprimé son opposition à des exercices en mer Jaune, entre ses côtes et la péninsule coréenne. En conséquence, le ministère sud-coréen de la Défense avait indiqué que les manoeuvres seraient partiellement transférées de la mer Jaune vers la mer du Japon.

Le premier exercice, qui aura lieu du 25 au 28 juillet, mobilisera 8.000 Américains et Sud-Coréens, une vingtaine de navires et sous-marins, dont le porte-avions nucléaire américain George Washington, ainsi que quelque 200 avions, dont le chasseur américain F-22, selon un communiqué de l'armée américaine.

Première publication : 21/07/2010

  • DIPLOMATIE

    Hillary Clinton se rend en Corée du Sud pour réaffirmer à Séoul le soutien de Washington

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Robert Gates en Corée du Sud pour réaffirmer le soutien de Washington à Séoul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)