Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : des centaines de disparus

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hillary Clinton se rend en Corée du Sud pour réaffirmer à Séoul le soutien de Washington

©

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/07/2010

La secrétaire d'État américaine est arrivée à Séoul pour réaffirmer le soutien de son pays à la Corée du Sud après le torpillage de l'une de ses corvettes, en mars. Hillary Clinton a retrouvé sur place le secrétaire à la Défense, Robert Gates.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est arrivée mercredi à Séoul pour une visite destinée à afficher son soutien au proche allié sud-coréen après le naufrage en mars d'une de ses corvettes, attribué à une torpille nord-coréenne.

L'avion de Mme Clinton a atterri à 08H20 locales (22H30 GMT mardi) sur une base aérienne proche de la capitale sud-coréenne, a annoncé un porte-parole de l'ambassade américaine.

"IL VA BEAUCOUP ÊTRE QUESTION DE LA CORÉE DU NORD"

Mme Clinton et M. Gates devaient se rendre dans la matinée sur la Zone démilitarisée (DMZ) séparant les deux Corées, avant de rendre hommage aux victimes du naufrage du Cheonan.

Depuis la guerre de Corée (1950-53), les deux pays, qui n'ont conclu qu'un armistice et sont toujours théoriquement en guerre, sont séparés par cette zone frontalière extrêmement surveillée longue de quelque 240 km. Elle fut établie à la fin du conflit pour consacrer la partition entre un Nord sous influence soviétique et un Sud soutenu par les Etats-Unis.

Les deux responsables américains s'entretiendront également mercredi après-midi avec leurs homologues sud-coréens.

Séoul et Washington accusent la Corée du Nord - qui dément fermement - d'avoir torpillé le 26 mars la corvette sud-coréenne Cheonan près de la ligne de démarcation maritime intercoréenne, provoquant la mort de 46 marins sud-coréens.

"Après l'attaque contre le Cheonan, je pense qu'il est particulièrement opportun d'afficher notre fort soutien à la Corée du Sud, un allié loyal, et d'adresser un message très clair à la Corée du Nord", avait déclaré mardi Mme Clinton à des journalistes peu avant de quitter l'Afghanistan.

Elle a qualifié sa visite en Corée du Sud de "véritable témoignage de solidarité".

Des exercices militaires navals conjoints à grand échelle entre la Corée du Sud et les Etats-Unis débuteront dimanche en mer du Japon, ont annoncé mardi les deux pays alliés.

Le premier exercice, qui aura lieu du 25 au 28 juillet, mobilisera 8.000 Américains et Sud-Coréens, une vingtaine de navires et sous-marins, dont le porte-avions nucléaire américain George Washington, ainsi que quelque 200 avions, dont le chasseur américain F-22, selon un communiqué de l'armée américaine.

D'autres manoeuvres conjointes, consacrées notamment à la défense anti sous-marine, suivront dans les prochains mois, à la fois en mer du Japon et en mer Jaune.

Au total, environ 10 exercices navals se tiendront dans les mois prochains, a précisé mercredi le ministère sud-coréen de la Défense.

Première publication : 21/07/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)