Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Afrique

L'UE presse le Tchad d'arrêter le président soudanais Omar el-Béchir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/07/2010

La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, demande au Tchad d'arrêter le président soudanais Omar el-Béchir, qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale et présent sur son territoire.

AFP - La chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton a exhorté jeudi le Tchad à respecter ses obligations légales et à arrêter le président soudanais Omar el-Béchir, présent sur son territoire et recherché par la Cour pénale internationale (CPI).

La Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères "est préoccupée par la visite

Les défis de la CPI

du président Omar el-Béchir au Tchad", pour participer au sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad), indique un communiqué de sa porte-parole.

Elle y rappelle "l'importance pour tous les Etats membres des Nations unies d'appliquer les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", "exhorte le Tchad à respecter ses obligations dans le cadre du droit internationale" et l'appelle "à arrêter et à déférer ceux qui sont inculpés par la CPI".

"L'UE soutient ardemment la CPI et le combat contre l'impunité", ajoute le communiqué.

Première publication : 22/07/2010

  • SOUDAN

    La CPI ajoute le génocide aux charges retenues contre le président El-Béchir

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Amnesty International épingle les pays qui n'adhèrent pas à la CPI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)