Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

EUROPE

L'affréteur du Probo Koala condamné à verser un million d'euros d'amende

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/07/2010

L'affréteur Trafigura, poursuivi pour infraction à la législation néerlandaise sur l'importation et l'exportation de déchets toxiques à bord du Probo Koala en 2006, a écopé, ce vendredi, d'un million d'euros d'amende.

AFP - La multinationale Trafigura a été condamnée vendredi à un million d'euros d'amende dans le procès sur l'escale en juillet 2006 aux Pays-Bas du cargo Probo Koala, dont la cargaison de déchets toxiques avait été épandue plus tard en Côte d'Ivoire.

Le tribunal d'Amsterdam "condamne Trafigura à une amende d'un montant de 1.000.000 euros", a déclaré le président Frans Bauduin lors de la lecture du jugement.

La multinationale Trafigura, qui avait affrété le cargo, un de ses employés, le capitaine du Probo Koala, la société Amsterdam Port Services (APS) chargée du traitement des déchets, son ancien directeur et la ville d'Amsterdam, gestionnaire du port, sont poursuivis dans cette affaire.

L'employé de Trafigura qui avait coordonné l'escale, Naeem Ahmed, 43 ans, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 25.000 euros d'amende. Le capitaine ukrainien du cargo, Sergiy Chertov, 46 ans, a été condamné à 5 mois de prison avec sursis.

En revanche, APS et son ancien directeur Evert Uittenbosch, 60 ans, n'ont pas été condamnés. Le tribunal s'est déclaré incompétent pour juger la ville d'Amsterdam.

Trafigura a été déclaré coupable d'infraction à la législation européenne sur l'importation et l'exportation de déchets et pour avoir caché "le caractère nocif" des déchets transportés, selon les procureurs. En revanche, la société a été acquittée de faux en écriture.

"C'est le début de la justice", a déclaré à l'AFP Marietta Harjono, une porte-parole de l'association écologiste Greenpeace présente lors du jugement.

"La prochaine étape logique est que Trafigura soit poursuivie pour le déversement en Côte d'Ivoire", a-t-elle ajouté.

Le procès, ouvert le 1er juin et achevé le 9 juillet, concerne l'escale du cargo aux Pays-Bas mais pas le déversement des déchets en Côte d'Ivoire qui avait fait, selon la justice ivoirienne, 17 morts et des milliers d'intoxications.

Le cargo était reparti trois jours après son arrivée et les déchets avaient été déversés quelques semaines plus tard dans des décharges autour d'Abidjan.

L'accusation avait, le 21 juin, requis une amende de 2 millions d'euros à l'encontre de Trafigura, qui comparaît pour la première fois devant la justice. Des accords sur des indemnisations de 33 et 152 millions d'euros à Londres et Abidjan ont entraîné l'abandon de poursuites pour le déversement.

Première publication : 23/07/2010

  • PAYS-BAS

    La justice néerlandaise doit rendre son jugement contre l'affréteur du Probo Koala

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'affréteur du Probo Koala finalement jugé aux Pays-Bas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)