Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

FRANCE

Le parquet refuse la demande de mise sous tutelle‎ déposée par la fille de Liliane Bettencourt

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2010

En l'absence de certificat médical sur l'état de santé de Liliane Bettencourt, le procureur de Nanterre, Philippe Courroye (photo), estime que la demande de saisine du juge des tutelles déposée par la fille de la milliardaire est irrecevable.

REUTERS - Le procureur de Nanterre Philippe Courroye a estimé jeudi que la nouvelle demande de mise sous tutelle déposée par la fille de Liliane Bettencourt n’avait aucune chance d’aboutir sans certificat médical.

Le procureur a invité par courrier le conseil de Françoise Meyers-Bettencourt « à saisir directement le juge des tutelles en joignant cette fois un certificat médical », a déclaré une porte-parole du parquet de Nanterre.

Dans cette lettre, le magistrat rappelle qu’une première demande de mise sous tutelle de Liliane Bettencourt, héritière de L’Oréal, avait été rejetée en début d’année du fait de l’absence d’un constat médical indépendant.

« Sans certificat médical, aucune suite ne pourra être envisagée », dit-on au parquet de Nanterre.

La nouvelle démarche de la fille de Liliane Bettencourt pour tenter de la faire placer sous tutelle, sur fond de scandale politique, a été vivement critiquée par l’avocat de Liliane Bettencourt.

Georges Kiejman, avocat de la milliardaire, estime que la lettre envoyée par Olivier Metzner au procureur de Nanterre afin qu’il saisisse le juge des tutelles procède d’une démarche intéressée.

« Les propos de Me Metzner pourraient laisser croire que sa cliente ne poursuit qu’un seul but : celui de prendre le contrôle des intérêts de Mme Bettencourt sans tenter sérieusement de se rapprocher de sa mère, ce qu’elle aurait pu faire facilement », a écrit récemment Me Kiejman.

Françoise Meyers-Bettencourt poursuit par ailleurs au pénal le photographe François-Marie Banier pour « abus de faiblesse » en raison du milliard d’euros de dons extorqués, selon elle, à sa mère entre 2002 et 2007.

Elle s’appuie dans sa nouvelle demande de tutelle sur des enregistrements clandestins récemment publiés par la presse.

Réalisés chez Liliane Bettencourt par un employé entre mai 2009 et mai 2010, ils montrent que l’héritière ne semble plus avoir conscience de certains de ses actes, notamment le testament où elle fait de François-Marie Banier son légataire universel.

Pour Me Metzner, Liliane Bettencourt est donc en danger.


 

Première publication : 23/07/2010

  • Affaire Woerth : pas d'accalmie en vue

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'ex-comptable de Bettencourt réitère ses accusations de financement politique illégal

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Florence Woerth auditionnée, le ministre du Travail autorisé à témoigner

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)