Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Sports

Les 23 Bleus du Mondial ne disputeront pas le prochain match de la France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/07/2010

Lors de son Conseil fédéral, la Fédération française de football a validé la proposition du nouvel entraîneur des Bleus, Laurent Blanc, de ne retenir pour le match amical contre la Norvège aucun des 23 joueurs qui ont participé au Mondial.

AFP - Le nouveau sélectionneur Laurent Blanc a proposé vendredi au Conseil Fédéral de la FFF, qui l'a accepté, de ne retenir pour le match amical contre la Norvège le 11 août à Oslo, aucun des 23 joueurs français sélectionnés pour le Mondial-2010 en Afrique du Sud, a annoncé la Fédération française dans un communiqué.

Le sélectionneur communiquera la liste des joueurs retenus pour ce match le jeudi 5 août à 11h30 au siège de la FFF.

Laurent Blanc, qui est sorti du Conseil fédéral à 16 heures, a refusé de s'exprimer devant les journalistes présents à l'extérieur des locaux de la FFF à Paris.

Cette décision apparaît comme une sanction collective après le fiasco des Bleus au Mondial, marqué par l'exclusion de Nicolas Anelka, qui avait injurié le sélectionneur Raymond Domenech, et une grève inédite de l'entraînement en solidarité avec le joueur de Chelsea.

Cette crise avait débouché sur la démission le 28 juin du président de la FFF Jean-Pierre Escalettes dont le successeur devait être désigné vendredi lors du Conseil fédéral.

Première publication : 23/07/2010

  • FOOTBALL

    La FFF se réunit en conseil fédéral pour tourner la page Domenech-Escalettes

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Nicolas Anelka livre sa version du fiasco des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc dévoile les grandes lignes de son projet à la tête des Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)