Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

Economie

Microsoft garde une longueur d’avance sur Apple

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 23/07/2010

Le numéro 1 du logiciel vient d'annoncer des résultats records pour le quatrième semestre, avec un bénéfice en progression de 56 % sur un an. Une bonne performance qui permet à Microsoft de rester devant Apple... pour l'instant.

Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, peut avoir le sourire. Celui-ci a annoncé, jeudi, des résultats semestriels records qui permettent, par ailleurs, au géant du logiciel de garder une mini longueur d’avance sur Apple.

Lors du quatrième trimestre, Microsoft enregistre en effet un chiffre d’affaires de 16,04 milliards de dollars, tandis que ses bénéfices bondissent de 56 % par rapport à l’année dernière pour atteindre 4,52 milliards de dollars. Un nouveau record pour l’entreprise... Au passage, le géant de Redmond dépasse largement les attentes de Wall Street, qui misait sur un chiffre d’affaires de 15,27 milliards de dollars.

Cette bonne santé de Microsoft s’explique surtout par les ventes de son système d'exploitation pour PC, Windows 7. Entre avril et juin, la société en a écoulé 175 millions de licences.

Un trimestre historique, donc, qui permet à Microsoft de clôturer son année fiscale 2009-2010 avec un chiffre d’affaires de 62,48 milliards de dollars, pour un bénéfice de 18,76 milliards.

Séisme technologique à venir

Mais la très bonne nouvelle pour l'entreprise réside dans la longueur d’avance qu'elle conserve sur son principal concurrent, Apple. La marque à la pomme a, en effet, fait état mardi d’un chiffre d’affaires trimestriel historique de 15,7 milliards de dollars et de profits en hausse de 78 % par rapport à l’an passé.

or, les jours précédents, nombreux étaient ceux qui pensaient que l’inventeur de l’iPhone dépasserait son grand rival de Redmond à cette occasion. Ce séisme technologique est en effet attendu par tous les observateurs du secteur, depuis qu’Apple a ravi à Microsoft la place de première société technologique par capitalisation sur les marchés, à la fin du mois de fin mai.

L'événement ne semble être que partie remise cependant. "La pente ascendante qu’emprunte Apple est tout simplement trop grande pour que Microsoft puisse suivre le rythme", estimait ainsi, jeudi, le site technologique TechCrunch. Tous les regards se tournent donc, dorénavant, vers le mois de septembre, date à laquelle Apple publiera son prochain résultat trimestriel. Les marchés, d’ailleurs, ne s'y trompent pas : après la publication des résultats de Microsoft, l’action du numéro un des logiciels a chuté de 0,8 %.

Et pour cause : la plupart des commentateurs estiment qu’Apple domine les secteurs technologiques les plus en vogue actuellement, comme les téléphones "intelligents" (smartphones) et les tablettes tactiles, avec l'iPad. De son côté, Microsoft n’a pas réussi à percer sur ces marchés et tire la quasi-intégralité de ses revenus de Windows. Comme il le fait depuis une trentaine d’années.

Première publication : 23/07/2010

COMMENTAIRE(S)