Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les États-Unis et la Corée du Sud mènent des manœuvres militaires conjointes

©

Vidéo par Yuka ROYER , Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2010

Les États-Unis et la Corée du Sud ont débuté, en mer du Japon, le premier des six exercices militaires qu'ils doivent effectuer conjointement afin de dissuader la Corée du Nord de toute agression.

AFP - Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont commencé dimanche dans la mer du Japon leurs manoeuvres navales conjointes destinées à lancer un "message clair" à la Corée du Nord qui a menacé de recourir "à une puissante dissuasion nucléaire".

"L'étalage de techniques de guerre anti sous-marines"

Cet exercice est le premier d'une série de six destinée "à adresser un message clair à la Corée du Nord l'informant que son comportement agressif doit cesser", ont déclaré cette semaine dans un communiqué communiqué commun le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, et son homologue sud-coréen Kim Tae-Young.

La Corée du Sud et les Etats-Unis accusent notamment Pyongyang d'être responsable du naufrage, le 26 mars, du navire de guerre sud-coréen Cheonan, au cours duquel 46 marins sud-coréens ont péri près de la ligne de démarcation intercoréenne en mer Jaune.

Washington en Séoul, s'appuyant sur les conclusions d'une enquête internationale, accusent le régime nord-coréen d'être responsable du naufrage. Pyongyang, soutenu par Pékin, nie avoir coulé le navire.

Le premier exercice, qui doit s'achever le 28 juillet, mobilisera 8.000 Américains et Sud-Coréens, une vingtaine de navires et sous-marins, dont le porte-avions George Washington, ainsi qu'environ 200 avions, dont le chasseur furtif F-22 Raptor, selon l'armée américaine.

"L'USS George Washington a quitté le port de Busan vers 07h00 locales dimanche (22h00 GMT samedi). Le porte-avions se dirige vers la mer du Japon pour participer à l'exercice," a précisé à l'AFP une porte-parole militaire américain.

D'autres navires ont également quitté Busan (sud) et Jinhae, un autre port proche, avec des éléments de la 7ème flotte américaine qui les rejoindront au large de la côte orientale de la péninsule coréenne, ont ajouté des responsables du ministère sud-coréen de la Défense.

L'exercice a été déplacé de la Mer Jaune, zone sensible, à la mer du Japon, en raison des protestations des autorités chinoises. Mais les prochains exercices se dérouleront sur ces deux mers.

La Corée du Nord a menacé samedi de recourir à une "puissante dissuasion nucléaire" face à manoeuvres navales américano sud-coréennes.

Pyongyang est prêt à une "guerre sacrée de représailles", a déclaré l'agence officielle KCNA, citant la Commission de la défense nationale nord-coréenne.

Mercredi, Hillary Clinton a par ailleurs annoncé de nouvelles sanctions économiques et financières à l'encontre de la Corée du Nord, déjà sous le coup de nombreuses sanctions internationales depuis ses deux essais nucléaires de 2006 et 2009.

En avril 2009, la Corée du Nord avait claqué la porte des pourparlers à six pays (Etats-Unis, deux Corées, Chine, Russie, Japon) entamés en 2003, qui visent à persuader Pyongyang de renoncer à ses programmes nucléaires.

Première publication : 25/07/2010

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Pyongyang menace les États-Unis d'une "guerre sacrée de représailles"

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    L'ONU met en garde les deux Corées

    En savoir plus

  • COREE DU NORD

    Kim Jong-un, le mystérieux dauphin rouge nord-coréen

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)