Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

Afrique

L'Aqmi annonce l'exécution de l'otage français Michel Germaneau

©

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2010

Al-Qaïda au Maghreb islamique a déclaré avoir exécuté l'otage français et promet "une guerre totale contre la France". Le Premier ministre, les ministres de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Intérieur français se réunissent ce lundi.

Dans un enregistrement diffusé par la chaîne Al-Jazira, le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a annoncé l’exécution du Français, Michel Germaneau, otage de l’organisation djihadiste depuis plus de trois mois.

"Nous annonçons avoir tué l’otage français, dénommé Michel Germaneau, samedi 24 juillet pour venger nos six frères tués dans la lâche opération de la France" affirme le leader de l’organisation, Abou Moussab Abdelwadoud, dans un message diffusé par la chaîne qatarie dimanche soir, dont l’authenticité n’a pas encore été vérifiée.

À cet instant, l’Élysée n’était pas en mesure de confirmer la mort de l’otage. Nicolas Sarkozy a convoqué lundi matin un conseil restreint de Défense et de Sécurité. "Le Premier ministre, les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la Défense, ainsi que les services concernés [seront présents lors de cette réunion]", a indiqué l’Élysée dans un communiqué, alors que l'organisation menace de nouveau la France.

"Nicolas Sarkozy a échoué à libérer son compatriote par cette opération mais, il a sans aucun doute ouvert pour lui, pour son peuple et pour son pays l'une des portes de l'enfer", a également déclaré Abou Moussab Abdelwadoud sur l’enregistrement.

Le 11 juillet dernier, l’Aqmi, organisation terroriste sévissant aux confins du Niger, du Mali, de la Mauritanie et de l’Algérie, avait menacé d’exécuter le Français si Paris ne faisait pas libérer plusieurs de ses membres détenus. L’ultimatum expirait ce lundi. La semaine dernière, quelques jours avant la fin du délai fixé par l’organisation, le Mali et la France ont mené des raids conjoints contre des bases de l’Aqmi. L’otage français n’avait pas été retrouvé.

Un humanitaire âgé et malade

L’organisation retient Michel Germaneau depuis le 19 avril. L’homme de 78 ans, malade, a été enlevé dans le village d’In-Abangharet, au cœur d’une région désertique du Niger. Un endroit où il se rendait régulièrement pour le compte de son association humanitaire Enmilal ("entraide" en touareg).

Depuis plusieurs semaines, le sort du Français provoque de vives inquiétudes. La dernière preuve de vie de Michel Germaneau remonte au 13 mai. Dans une vidéo diffusée sur Internet, l’otage apparaît amaigri, les traits tirés. Il appelle à l’aide. "Je suis fatigué" sont les derniers mots qu’il prononce sur l’enregistrement. Une affection cardiaque le contraint à prendre quotidiennement des médicaments. Il n’en a plus et souffre de la chaleur, étouffante dans cette région du Sahel.

En juin 2009, un touriste britannique retenu en otage par l’Aqmi avait été exécuté. Londres avait refusé de céder au chantage du groupe qui demandait, comme aujourd’hui, la libération de plusieurs de ses membres.

Première publication : 26/07/2010

  • SAHEL

    Al-Qaïda annonce avoir exécuté l'otage français Michel Germaneau

    En savoir plus

  • SAHEL

    Un raid pour libérer l'otage français Michel Germaneau aurait échoué

    En savoir plus

  • SAHEL

    Michel Germaneau, un globe-trotter aguerri au service de l'humanitaire

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)