Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Téhéran se dit prêt à reprendre les négociations avec l'AIEA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2010

Le représentant iranien auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, assure que l'Iran est prêt à reprendre des négociations sur un échange de combustible nucléaire. Depuis deux mois, les États-Unis, l'ONU et l'UE ont durci leurs sanctions contre Téhéran.

REUTERS - L’Iran est prêt à reprendre sans attendre des négociations sur un échange de combustible nucléaire, a déclaré lundi son représentant auprès de l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh, cité par l’agence de presse Irna.

A Bruxelles, Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité, a salué la déclaration iranienne.

« A ce que je peux voir, c’est à saluer, mais il nous faut étudier les détails », a-t-elle dit à des journalistes lors d’un point de presse après l’approbation par l’UE d’un nouveau train de sanctions contre l’Iran.

Iran, Turquie et Brésil ont annoncé en mai un accord aux termes duquel Téhéran acceptait de transférer à l’étranger une partie de son uranium en échange de combustible destiné à un réacteur à usage médical, à Téhéran. Cet accord n’a pas empêché, ces deux derniers mois, l’adoption de sanctions plus dures par les Nations unies, l’Union européenne et les Etats-Unis.

Evoquant une lettre que l’Iran a remise à l’Agence internationale de l’énergie atomique sur le projet d’échange de combustible, Soltanieh a déclaré: « Le message clair et net de cette missive est que l’Iran est absolument prêt, sans aucune condition, à engager des négociations sur le combustible destiné au réacteur de Téhéran ».

En Turquie, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a déclaré de même, dimanche, que l’Iran se disait prêt à engager des discussions sur son programme nucléaire avec l’Union européenne. Davugoblu s’est exprimé après un déjeuner avec ses homologues iranien et brésilien, Manouchehr Mottaki et Celso Amorim.

Les pays occidentaux craignent que le programme d’enrichissement d’uranium de l’Iran, nimbé de secret, ne vise à acquérir la capacité de fabriquer des armes atomiques. Téhéran s’en défend et assure ne chercher qu’à produire de l’électricité afin de pouvoir exporter davantage de pétrole.

Première publication : 26/07/2010

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    L'UE adopte de lourdes sanctions contre Téhéran

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    La Turquie et le Brésil invitent Téhéran à faire preuve de "souplesse"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)