Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Amériques

Prisonniers le jour, tueurs à gage la nuit

©

Vidéo par Margaux CHOURAQUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2010

Des détenus de Gomez Palacios, avec l'autorisation de la directrice de la prison, sortaient de leur cellule la nuit et commettaient des meurtres sur commande. Ils sont responsables de la mort de 35 personnes cette année à Torreon (nord du Mexique).

AFP - Les auteurs de trois tueries qui ont fait 35 morts cette année à Torreon, dans le nord du Mexique, étaient des détenus que la directrice de la prison laissait sortir la nuit pour commettre des meurtres sur commande avec les armes de leurs gardiens, a annoncé dimanche le parquet.

"Les auteurs présumés de ces faits sont un groupe de détenus (...) que l'on laissait sortir de prison et utiliser les armes des gardiens pour commettre ces tueries", a déclaré un porte-parole du procureur général.

Dix-sept personnes étaient mortes criblées de balles le 18 juillet lors d'une fête dans un centre de loisirs. Neuf jeunes ont été tués dans une autre tuerie dans un bar le 15 mai, tandis que dix autres personnes ont succombé à une fusillade le 1er février à Torreon, ville qui se trouve à proximité de l'établissement pénitentiaire de Gomez Palacios.

Les prisonniers sortaient avec l'autorisation de Margarita Gomez, la directrice de la prison, placée actuellement en détention préventive avec trois autres employés "pour avoir perpétré des vengeances sur commande en utilisant des véhicules officiels pour les déplacements et les armes de gardiens de prison pour leur réalisation", a expliqué le porte-parole.

L'enquête des forces de police qui avaient comparé les douilles retrouvées sur les lieux des tueries avec les armes des gardiens de prison, avait montré que "quatre fusils de type AR-15 (appartenant aux geôliers) avaient été utilisés" pour commettre ces crimes.

La guerre entre cartels du crime organisé et les affrontements avec les forces de sécurité ont fait près de 25.000 morts depuis fin 2006 au Mexique, malgré le déploiement de quelque 50.000 soldats en renfort de la police pour combattre la criminalité.

Première publication : 26/07/2010

  • MEXIQUE

    Dix-sept jeunes Mexicains tués par balles au cours d'une fête

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un candidat au poste de gouverneur tué dans le nord-est

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)