Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Amériques

Prisonniers le jour, tueurs à gage la nuit

Vidéo par Margaux CHOURAQUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2010

Des détenus de Gomez Palacios, avec l'autorisation de la directrice de la prison, sortaient de leur cellule la nuit et commettaient des meurtres sur commande. Ils sont responsables de la mort de 35 personnes cette année à Torreon (nord du Mexique).

AFP - Les auteurs de trois tueries qui ont fait 35 morts cette année à Torreon, dans le nord du Mexique, étaient des détenus que la directrice de la prison laissait sortir la nuit pour commettre des meurtres sur commande avec les armes de leurs gardiens, a annoncé dimanche le parquet.

"Les auteurs présumés de ces faits sont un groupe de détenus (...) que l'on laissait sortir de prison et utiliser les armes des gardiens pour commettre ces tueries", a déclaré un porte-parole du procureur général.

Dix-sept personnes étaient mortes criblées de balles le 18 juillet lors d'une fête dans un centre de loisirs. Neuf jeunes ont été tués dans une autre tuerie dans un bar le 15 mai, tandis que dix autres personnes ont succombé à une fusillade le 1er février à Torreon, ville qui se trouve à proximité de l'établissement pénitentiaire de Gomez Palacios.

Les prisonniers sortaient avec l'autorisation de Margarita Gomez, la directrice de la prison, placée actuellement en détention préventive avec trois autres employés "pour avoir perpétré des vengeances sur commande en utilisant des véhicules officiels pour les déplacements et les armes de gardiens de prison pour leur réalisation", a expliqué le porte-parole.

L'enquête des forces de police qui avaient comparé les douilles retrouvées sur les lieux des tueries avec les armes des gardiens de prison, avait montré que "quatre fusils de type AR-15 (appartenant aux geôliers) avaient été utilisés" pour commettre ces crimes.

La guerre entre cartels du crime organisé et les affrontements avec les forces de sécurité ont fait près de 25.000 morts depuis fin 2006 au Mexique, malgré le déploiement de quelque 50.000 soldats en renfort de la police pour combattre la criminalité.

Première publication : 26/07/2010

  • MEXIQUE

    Dix-sept jeunes Mexicains tués par balles au cours d'une fête

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un candidat au poste de gouverneur tué dans le nord-est

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)