Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle-2017 : Macron fait cavalier seul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent l'attentat meurtrier visant un responsable politique de Peshawar

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2010

Au moins huit personnes ont péri dans l'attaque perpétrée par un jeune kamikaze devant le domicile d'un ministre provincial, non loin de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. L'attentat-suicide a été revendiqué par les Taliban.

REUTERS - Un attentat suicide a fait au moins huit morts et 20 blessés lundi devant le domicile d’un ministre provincial dans le nord-ouest du Pakistan, rapporte la police.

Les taliban ont revendiqué l’attentat perpétré à Pabbi, à 26 km à l’est de la capitale régionale Peshawar, deux jours après le meurtre du fils unique du ministre Mian Ifthikar Hussain. Ce dernier est connu au Pakistan pour ses déclarations hostiles aux taliban.

"Selon nos informations, il y a huit morts dont deux policiers", a dit à Reuters un responsable de la police.

Le kamikaze visait Hussain et plusieurs autres personnes venues lui présenter ses condoléances après la mort de son fils, abattu par des activistes présumés.

"C’était un jeune garçon. Il essayait de franchir le poste de contrôle mais quand nos policiers l’ont intercepté, il s’est fait exploser", a dit à la presse l’officier Liaquat Ali, à propos de l’auteur de l’attentat.

Hussain avait reçu des menaces des taliban, a-t-il ajouté.

Bien qu’ils aient perdu du terrain ces derniers mois face aux offensives gouvernementales dans le nord-ouest du pays, les activistes liés à Al-Qaïda ont multiplié les attentats à la bombe et attaques suicides.

Première publication : 26/07/2010

  • DIPLOMATIE

    Les États-Unis dévoilent plusieurs projets d'aide importants au Pakistan

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hillary Clinton demande au Pakistan d'agir plus contre le terrorisme

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un kamikaze fait exploser sa bombe dans une mosquée chiite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)