Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les poilus sont-ils vraiment partis la fleur au fusil ?

    En savoir plus

  • Des dizaines de morts après une explosion dans une usine chinoise

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, l'eau courante se fait de plus en plus rare

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les documents WikiLeaks ne font que confirmer les liens entre le Pakistan et les Taliban

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/07/2010

Les documents de WikiLeaks faisant état de liens entre les services secrets pakistanais et les Taliban ne font que confirmer des faits connus, explique Jean-François Daguzan, auteur de "L’Asie centrale après la guerre contre le terrorisme".

Les documents publiés par WikiLeaks qui établissent que les services de renseignement pakistanais et les Taliban tiennent régulièrement des "réunions stratégiques" apportent-t-ils des informations nouvelles ?

Jean-François Daguzan : Ce n’est que la confirmation par écrit de faits connus. Il ne faut pas oublier que le Pakistan et les Taliban ont des liens historiques depuis l’entrée à Kaboul des Taliban en 2002. Cette prise de pouvoir avait été favorisée par le Pakistan. Depuis lors, ces relations sont simplement devenues officieuses sous la pression des Etats-Unis.

Quelle est la nature aujourd’hui des relations entre les services secrets pakistanais et les Taliban ?

J.-F. D. : D’abord, ce n’est qu’une partie des services secrets qui continue à soutenir les Taliban. En effet, lorsque l’ancien président pakistanais Pervaz Musharraf s’est rangé du côté américain, il a fait une vaste purge dans ses services. Mais le Pakistan continue à avoir besoin des Taliban afghans. En fait, il y a une sorte de marché : le Pakistan leur fournit des informations en échange de quoi les Taliban afghans laissent Islamabad s’occuper des Taliban pakistanais. De plus, en période calme, le Pakistan utilise les Taliban comme une force d’insurrection au Cachemire.

Ces "révélations" de WikiLeaks peuvent-elles amener les Etats-Unis à revoir leur relation avec le Pakistan ?

J.-F. D. : Clairement non. Les Etats-Unis ont plus que jamais besoin du Pakistan dans la région. C’est leur pion essentiel dans le conflit contre les insurgés. Une relation qui risque de devenir encore plus importante si, comme cela se profile, les autres pays de la coalition venaient à se retirer progressivement de la région. Au mieux, sous la pression de l’opinion publique, l’administration Obama peut durcir son discours officiel. Mais au final, Islamabad est la meilleure chance américaine pour une solution politique dans la région.

Première publication : 27/07/2010

  • AFGHANISTAN

    Le Pentagone recherche le responsable de la fuite sur le site WikiLeaks

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un document dévoilé par WikiLeaks implique la France, l'armée s'explique

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le site WikiLeaks publie des milliers de documents explosifs sur le conflit afghan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)