Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

Virus Ebola et Budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Crise politico-sportive : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Foot européen : carton plein pour les cadors, à l'exception de la Juve

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • De nouveaux heurts à Hong Kong font 20 blessés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Vidéo : l'organisation de l'EI dispose-t-elle d'avions de chasse ?

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

  • Nouvelle attaque meurtrière des rebelles ougandais dans un village du Nord-Kivu

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants réinvestissent un campement

    En savoir plus

  • Étudiants disparus au Mexique : le chef d'un cartel arrêté

    En savoir plus

FRANCE

L'audition d'Éric Woerth aura lieu "prochainement"

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2010

L'audition d'Éric Woerth par la brigade financière n'aura pas lieu ce mardi. Le ministre du Travail doit s'expliquer sur des soupçons de conflit d'intérêts ainsi que de financement politique illégal, alors qu'il était ministre du Budget.

AFP - Le parquet de Nanterre a annoncé mardi à l'AFP que l'audition du ministre du Travail, Eric Woerth, qui doit être entendu comme témoin par les policiers de la brigade financière dans l'affaire Bettencourt, n'aurait pas lieu "aujourd'hui".

"L'audition aura lieu prochainement, mais pas aujourd'hui", a indiqué à l'AFP une porte-parole du parquet de Nanterre, démentant des informations en ce sens parues mardi matin dans plusieurs organes de presse.

Cette source n'a pas communiqué d'information plus précise quant à la date de l'audition.

Au coeur d'une tempête politico-médiatique depuis près de six semaines, le ministre du Travail doit être interrogé par les policiers sur les différents éléments contenus dans les enregistrements clandestins réalisés entre mai 2009 et mai 2010 au domicile de Liliane Bettencourt.

Ces enregistrements suggèrent des opérations de fraude fiscale dans la gestion de la fortune de la milliardaire mais aussi un possible conflit d'intérêts avec l'ex-ministre du Budget puisque son épouse Florence a travaillé deux ans et demi dans la société Clymène, chargée de cette gestion.

Lundi, c'est la milliardaire elle-même qui a été entendue sur les différents volets de l'affaire, à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Occupé la semaine passée à défendre le projet de réforme des retraites devant les députés, le ministre s'est dit à plusieurs reprises "impatient" de pouvoir s'expliquer devant les enquêteurs, démentant être intervenu pour l'embauche de son épouse.

Le Conseil des ministres, saisi d'une demande en ce sens du parquet de Nanterre, a autorisé le 21 juillet l'audition du ministre par les enquêteurs de la brigade financière.

Première publication : 27/07/2010

  • FRANCE

    Le parquet refuse la demande de mise sous tutelle‎ déposée par la fille de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • Affaire Woerth : pas d'accalmie en vue

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Florence Woerth auditionnée, le ministre du Travail autorisé à témoigner

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)