Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

FRANCE

L'audition d'Éric Woerth aura lieu "prochainement"

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2010

L'audition d'Éric Woerth par la brigade financière n'aura pas lieu ce mardi. Le ministre du Travail doit s'expliquer sur des soupçons de conflit d'intérêts ainsi que de financement politique illégal, alors qu'il était ministre du Budget.

AFP - Le parquet de Nanterre a annoncé mardi à l'AFP que l'audition du ministre du Travail, Eric Woerth, qui doit être entendu comme témoin par les policiers de la brigade financière dans l'affaire Bettencourt, n'aurait pas lieu "aujourd'hui".

"L'audition aura lieu prochainement, mais pas aujourd'hui", a indiqué à l'AFP une porte-parole du parquet de Nanterre, démentant des informations en ce sens parues mardi matin dans plusieurs organes de presse.

Cette source n'a pas communiqué d'information plus précise quant à la date de l'audition.

Au coeur d'une tempête politico-médiatique depuis près de six semaines, le ministre du Travail doit être interrogé par les policiers sur les différents éléments contenus dans les enregistrements clandestins réalisés entre mai 2009 et mai 2010 au domicile de Liliane Bettencourt.

Ces enregistrements suggèrent des opérations de fraude fiscale dans la gestion de la fortune de la milliardaire mais aussi un possible conflit d'intérêts avec l'ex-ministre du Budget puisque son épouse Florence a travaillé deux ans et demi dans la société Clymène, chargée de cette gestion.

Lundi, c'est la milliardaire elle-même qui a été entendue sur les différents volets de l'affaire, à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Occupé la semaine passée à défendre le projet de réforme des retraites devant les députés, le ministre s'est dit à plusieurs reprises "impatient" de pouvoir s'expliquer devant les enquêteurs, démentant être intervenu pour l'embauche de son épouse.

Le Conseil des ministres, saisi d'une demande en ce sens du parquet de Nanterre, a autorisé le 21 juillet l'audition du ministre par les enquêteurs de la brigade financière.

Première publication : 27/07/2010

  • FRANCE

    Le parquet refuse la demande de mise sous tutelle‎ déposée par la fille de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • Affaire Woerth : pas d'accalmie en vue

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Florence Woerth auditionnée, le ministre du Travail autorisé à témoigner

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)