Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PISA: la France championne des inégalités ?

En savoir plus

FOCUS

Au Ghana, la présidentielle s’annonce serrée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Premier contact", les extra-terrestres ont la parole

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Alep : la guerre vue à travers les tweets d'une enfant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouverture du procès Ongwen: L'ex-commandant de la LRA plaide non coupable

En savoir plus

FRANCE

Éric Woerth entendu plusieurs heures par la brigade financière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2010

L'audition d'Éric Woerth, dont le nom apparaît dans plusieurs volets de l'affaire Bettencourt, vient de s'achever. Le ministre du Travail était entendu par la brigade financière depuis 9 heures ce matin dans les locaux de son ministère.

AFP - L'audition par la police d'Eric Woerth à son ministère, entamée vers 09H00 jeudi, s'est achevée à 16H45, dans le cadre de l'enquête sur le contenu des écoutes clandestines réalisées chez Liliane Bettencourt, a-t-on indiqué dans l'entourage du ministre.

"L'audition vient de se terminer" a indiqué à l'AFP un membre du cabinet du ministre.

L'avocat du ministre du Travail Eric Woerth, Jean-Yves Le Borgne, donnera une conférence de presse à 17h30 (15h30 GMT) au ministère du Travail, a fait savoir son cabinet.

Le ministre du Travail était entendu depuis jeudi matin comme témoin, au ministère, rue de Grenelle à Paris (VIIe arrondissement), par les policiers de la Brigade financière qui mènent une enquête préliminaire visant notamment un possible conflit d'intérêts entre ses anciennes fonctions de ministre du Budget et de trésorier de l'UMP et l'embauche de sa femme dans la société de gestion de fortune de Liliane Bettencourt.

Au coeur de la tourmente provoquée mi-juin par les révélations d'enregistrements clandestins réalisés chez l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, Eric Woerth, qui porte pour le gouvernement la réforme cruciale des retraites, se disait "impatient" de s'expliquer face aux enquêteurs.

Première publication : 29/07/2010

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Éric Woerth actuellement auditionné par la police

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le parquet refuse la demande de mise sous tutelle‎ déposée par la fille de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • Affaire Woerth : pas d'accalmie en vue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)