Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les musulmans de France sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

FRANCE

Éric Woerth entendu plusieurs heures par la brigade financière

Vidéo par Michaël SZAMES

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2010

L'audition d'Éric Woerth, dont le nom apparaît dans plusieurs volets de l'affaire Bettencourt, vient de s'achever. Le ministre du Travail était entendu par la brigade financière depuis 9 heures ce matin dans les locaux de son ministère.

AFP - L'audition par la police d'Eric Woerth à son ministère, entamée vers 09H00 jeudi, s'est achevée à 16H45, dans le cadre de l'enquête sur le contenu des écoutes clandestines réalisées chez Liliane Bettencourt, a-t-on indiqué dans l'entourage du ministre.

"L'audition vient de se terminer" a indiqué à l'AFP un membre du cabinet du ministre.

L'avocat du ministre du Travail Eric Woerth, Jean-Yves Le Borgne, donnera une conférence de presse à 17h30 (15h30 GMT) au ministère du Travail, a fait savoir son cabinet.

Le ministre du Travail était entendu depuis jeudi matin comme témoin, au ministère, rue de Grenelle à Paris (VIIe arrondissement), par les policiers de la Brigade financière qui mènent une enquête préliminaire visant notamment un possible conflit d'intérêts entre ses anciennes fonctions de ministre du Budget et de trésorier de l'UMP et l'embauche de sa femme dans la société de gestion de fortune de Liliane Bettencourt.

Au coeur de la tourmente provoquée mi-juin par les révélations d'enregistrements clandestins réalisés chez l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, Eric Woerth, qui porte pour le gouvernement la réforme cruciale des retraites, se disait "impatient" de s'expliquer face aux enquêteurs.

Première publication : 29/07/2010

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Éric Woerth actuellement auditionné par la police

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le parquet refuse la demande de mise sous tutelle‎ déposée par la fille de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • Affaire Woerth : pas d'accalmie en vue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)