Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

EUROPE

Tentative avortée de détournement d'avion à Moscou

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2010

Les forces spéciales russes ont arrêté sur l'aéroport moscovite de Domodedovo un homme qui avait pris le contrôle d'un avion de ligne en provenance du Caucase. Les passagers ont été débarqués sains et saufs.

REUTERS - Des éléments des forces spéciales russes ont maîtrisé jeudi lors d'un raid-éclair sur l'aéroport moscovite de Domodedovo un homme qui avait pris le contrôle d'un avion des lignes intérieures venant du Caucase.

"Durant le vol, il y a eu une tentative de détournement de l'avion. Après son atterrissage à Domodedovo, il a été libéré grace à l'action coordonnée du ministère de l'intérieur et du
FSB" (ex-KGB), a précisé un porte-parole de l'aéroport.

"Il s'agit de l'opération de libération d'un avion la plus rapide de l'histoire de l'aviation civile russe", a-t-elle ajouté sans préciser le nombre de passagers qui étaient à bord.

Le détournement a eu lieu lors du trajet entre la station thermale de Mineralnié Vodi, dans le Nord-Caucase, et la capitale russe. On ignore comment le pirate de l'air s'y est pris.

L'agence de presse Itar-Tass, qui cite des sources prohes de la police, a précisé que tous les passagers avaient été libérés sains et saufs par des hommes des service de sécurité montés à bord déguisés en médecins.

Le pirate de l'air avait exigé de rencontrer des représentants de la presse et de la police, ajoute l'agence, sans fournir dans l'immédiat d'autres détails.

Première publication : 29/07/2010

COMMENTAIRE(S)