Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

Planète

Deux ans de retard confirmés pour le réacteur EPR de Flamanville

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2010

C'est finalement en 2014 que l'EPR de Flamanville, réacteur nucléaire de nouvelle génération, devrait démarrer. Le groupe EDF a confirmé un retard de deux ans, qui implique une hausse du coût du chantier en cours dans l'Ouest de la France.

AFP - Le groupe Electricité de France (EDF) a annoncé vendredi un report de deux ans, à 2014, de la date de démarrage de son réacteur EPR de Flamanville (Manche) et une augmentation du coût total du chantier à 5 milliards d'euros, contre 3,3 milliards initialement, selon un communiqué.

"Des progrès significatifs ont été réalisés sur le chantier de l’EPR de Flamanville (...) L’objectif de première production commercialisable est désormais fixé à 2014, avec des coûts de construction ré-estimés autour de 5 milliards d’euros", indique le groupe.

Les retards de l'EPR de Flamanville étaient évoqués par la presse et les syndicats depuis plusieurs mois.

La direction d'EDF avait déjà réévalué à 4 milliards d'euros en décembre 2008 le coût de construction de ce réacteur de 3e génération. Elle avait aussi implicitement reconnu un retard d'un an en novembre 2009.

Par ailleurs, EDF annonce avoir réalisé un bénéfice net de 1,66 milliard d'euros au 1er semestre, en baisse de 46,9%, en raison d'une provision passée pour couvrir les risques de perte de valeur de ses actifs aux Etats-Unis.

"Les conditions de marché reflétées par les perspectives à court et long terme d’évolution des prix de l’énergie aux Etats-Unis sont moins favorables et pèsent ainsi sur la rentabilité attendue des actifs existants de CENG (la société Constellation Energy) comme du nouveau nucléaire", indique EDF dans son communiqué.

EDF a racheté en 2009 la moitié des activités nucléaires de Constellation Energy pour 4,5 milliards de dollars.
 

Première publication : 30/07/2010

COMMENTAIRE(S)