Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

EUROPE

Cérémonie en hommage aux victimes de la Love Parade

Vidéo par Mariam Pirzadeh

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/07/2010

L'Allemagne a commémoré samedi matin la mémoire des 21 personnes mortes lors de la Love Parade le 24 juillet à Duisbourg. Le président de la République, Christian Wulff, et la chancelière Angela Merkel ont participé au service religieux.

AFP - La chancelière allemande Angela Merkel a interrompu ses vacances pour participer à un service religieux samedi à la mémoire des 21 personnes tuées il y a une semaine lors d'une bousculade monstre à la Love Parade à Duisbourg.

La cérémonie oecuménique à l'église du Sauveur, en présence de nombreuses personnalités, dont le président Christian Wulff, devait être retransmise samedi en fin de matinée à la télévision, ainsi que sur des écrans géants dans d'autres églises de la ville et au stade municipal, où des milliers de personnes étaient attendues.

"LA CÉRÉMONIE A ÉTÉ ÉMOUVANTE"

Les drapeaux étaient en berne, et une mer de bougies s'étalait, au milieu de fleurs, près de la sortie d'un tunnel, lieu du drame et unique accès au terrain d'une ancienne gare de fret qui hébergeait la Love Parade.

L'afflux de milliers de ravers qui cherchaient à parvenir sur les lieux du festival de musique techno s'est soldé par 21 morts et plus de 500 blessés.

A l'issue du service religieux, des milliers de personnes devaient participer dans l'après-midi à un défilé en direction de l'ancienne gare de fret.

La colère gronde contre la mairie et les promoteurs du festival, accusés d'avoir négligé les mesures de sécurité alors que plus d'un million de personnes étaient attendus pour la fête.

Dans un rapport préliminaire rendu public mercredi, les autorités régionales de Rhénanie du Nord-Westphalie ont accablé l'organisateur de la Love Parade et estimé que le dispositif de sécurité était fondé sur des calculs erronés quant à la répartition de la foule et sa fluidité.

Le maire de Duisbourg, Adolf Sauerland, qui selon la presse a été placé sous protection policière, a réaffirmé sa volonté de rester en fonction au moins jusqu'à ce que la lumière soit faite sur la catastrophe. Mais, en raison de la colère de nombreux habitants, il a fait savoir qu'il ne participerait pas à la cérémonie de commémoration.

Première publication : 31/07/2010

  • ALLEMAGNE

    Un rapport accable l'organisateur de la "Love Parade"

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Bousculade mortelle lors de la "Love Parade" de Duisbourg

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)