Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • EN DIRECT : Les quatre ex-otages libérés samedi ont atterri sur le sol français

    En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

Moyen-orient

Raid israélien meurtrier sur la bande de Gaza

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2010

Des avions israéliens ont tiré des missiles vendredi soir sur la bande de Gaza, en représailles à un tir de roquette qui avait atteint dans la matinée la ville d'Ashkelon. Bilan : un militant du Hamas tué et huit blessés.

AFP - Des avions israéliens ont tiré des missiles contre plusieurs objectifs dans la bande de Gaza dans la nuit de vendredi à samedi, faisant un mort et huit blessés, en riposte à un tir de roquette palestinien contre le sud d'Israël.
   
Un militant du Hamas, âgé de 22 ans, a été tué par un missile tiré sur une caravane, près du camp de réfugiés de Magazhi, dans le centre de la bande de Gaza, a annoncé un responsable du Hamas.
   
L'armée israélienne a affirmé que le site en question était un "entrepôt de fabrication d'armes".
   
Vendredi soir tard, les avions israéliens ont tiré au moins quatre missiles contre des bâtiments utilisés par les forces de sécurité du mouvement islamiste Hamas qui contrôle la bande de Gaza, blessant huit personnes, dont plusieurs grièvement, selon le responsable des services d'urgence de Gaza, Mouawiya Hassanein.
   
Il s'agit des anciens bâtiments utilisés par le président palestinien Mahmoud Abbas avant son éviction par le Hamas de la bande de Gaza en 2007.
   
En prévision de nouvelles frappes, le Hamas a ordonné l'évacuation de tout son personnel chargé de la sécurité, a indiqué à l'AFP une source au sein des services de sécurité.
   
Les appareils israéliens ont également visé des tunnels de contrebande à la frontière avec l'Egypte, selon des témoins.
   
Israël, qui a pour habitude de riposter après chaque tir de roquette en provenance de Gaza, a indiqué dans un communiqué qu'il "tient le Hamas pour entièrement responsable de la terreur provenant de la bande de Gaza".
   
Une roquette de type Katioucha tirée de Gaza s'est abattue vendredi sur Ashkelon, dans le sud d'Israël, endommageant des voitures et brisant des vitres, selon des sources militaires.
   
Les Nations unies ont condamné l'attaque, estimant qu'un tir de roquette visant des civils était "totalement inacceptable" et constituait "une attaque terroriste".
   
Quelques minutes avant l'explosion, les quelque 125.000 habitants d'Ashkelon, ville située à environ 13 km de l'enclave palestinienne, avaient été avertis par des sirènes.
   
"Israël considère avec la plus grande gravité ce tir sur Ashkelon", avait pour sa part déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
   
Israël avait lancé du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 une offensive militaire dévastatrice contre la bande de Gaza, sous le contrôle du Hamas, afin de mettre un terme aux tirs de roquettes quotidiens de groupes armés palestiniens, fréquents à Ashkelon.
   
Le nombre de ces tirs s'est considérablement réduit depuis cette offensive qui a fait plus de 1.400 morts palestiniens.
   
Une centaine de roquettes et d'obus de mortier ont atteint le sud d'Israël depuis le début de l'année, selon l'armée.
 

Première publication : 31/07/2010

  • PROCHE-ORIENT

    David Cameron exhorte Israël à lever le blocus imposé à la bande de Gaza

    En savoir plus

  • GAZA

    L'ONU nomme les trois membres chargés d'enquêter sur le raid contre la flottille

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Tir d'obus israélien sur la bande de Gaza, un mort

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)