Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

Sports

Mekhissi et Tahri, un doublé français gagnant du 3000 mètres steeple

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/08/2010

Grands favoris de l'épreuve, les Français Mekhissi et Tahri se sont adjugés la médaille d'or et d'argent du 3000 mètres steeple des Championnats d'Europe au terme d'une course d'équipe rondement menée.

AFP - Mahiédine Mekhissi et Bob Tahri, 1er et 2e du 3000 m steeple des Championnats d'Europe, ont offert un superbe doublé à la France grâce à une course d'équipe décidée juste avant le départ, dimanche à Barcelone.

Grands favoris de l'épreuve mais adversaires et longtemps présentés comme des "frères ennemis", Mekhissi, vice-champion olympique 2008, et Tahri, médaillé de bronze aux Mondiaux-2009, ont choisi de s'isoler de leurs adversaires après 200 m d'observation.

Plus rapide au sprint, Mekhissi s'est ensuite imposé dans la dernière ligne droite (8:07.87), prenant sa revanche des récents Championnats de France.

"On a décidé de faire une course d'équipe, on a décidé ça dans la chambre d'appel", a expliqué Mekhissi.

"Aujourd'hui, ça c'est vraiment joué à rien entre moi et lui (Bob), a-t-il ajouté. Il ne peut y avoir qu'un gagnant mais quand même aujourd'hui c'est la France qui gagne."

"On a fait une course d'hommes, on a pris nos responsabilités tous les deux. Sur la tactique de course, on s'est mis d'accord quelques minutes avant le départ", a commenté Bob Tahri.

"Je ne suis pas déçu parce que je suis allé au bout, a-t-il poursuivi. Je suis tombé sur plus fort que moi aujourd'hui. Il faut être réaliste, il a été plus fort. J'ai mené un peu plus à la fin. Mais c'est comme ça. J'étais plus fort que lui il y a trois semaines, il a été plus fort aujourd'hui. Il faut savoir l'accepter, je l'accepte."

Cette entente "confirme ce que je dis depuis quelques temps. Il n'y a pas de problème avec (Mahiédine Mekhissi). S'il y avait eu des problèmes, on n'aurait pas fait cette course d'équipe, a relevé Tahri. Derrière ça a couru, une surprise aurait pu se créer."

"Ce que je retiens, c'est que je suis allé chercher ma médaille. Je suis très fier de ça. Il y a trois ans, on m'avait dit que j'avais été petits bras", s'est-il félicité. "Je suis fier pour moi, content pour lui, c'est super comme ça".
 

Première publication : 01/08/2010

COMMENTAIRE(S)