Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Sports

Le retour triomphal de l'équipe de France d'athlétisme

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 03/08/2010

De retour des championnats d'Europe de Barcelone, les médaillés tricolores ont pu mesurer l'ampleur de leur succès au vu de l'engouement des supporters venus les accueillir à Paris. Rencontre.

Les Champs-Élysées avaient un petit air de Croisette aujourd'hui, avec l'arrivée des médaillés des championnats d'Europe d'athlétisme de Barcelone. Des centaines d'amateurs, mais aussi de téléspectateurs, qui ont vibré à chaque fois que les Tricolores ont fait trembler les chronos, sont venus accueillir les nouveaux héros. De quoi permettre aux athlètes de réaliser l'impact de leur belle moisson, 18 médailles, dont 8 en or. L'accueil est à la hauteur de leurs exploits.

Entre deux crépitements d'appareils photos, Myriam Soumaré, championne d'Europe du 200 m, Yohann Diniz, champion du 50 km ou encore Romain Barras, champion du décathlon, ont pu se frayer un chemin devant l'une des grandes enseignes de sport de la plus belle avenue du monde. Pas de grosse tête, ni d'égo surdimensionné pour ces jeunes athlètes, dont la moyenne d'âge est de 25 ans. Ils savourent chaque minute de leur triomphe.

Après un titre de champion d'Europe en 2006 et un titre de vice-champion du monde en 2007, Yohann Diniz semblait imbattable sur le 50 km. Mais, après des Jeux de Pékin ratés et une année 2009 sans gloire, cette médaille d'or récompense un travail psychologique et physique de longue haleine pour cet originaire d'Épernay.

VIDEO - YOANN DINIZ, CHAMPION D'EUROPE DU 50KM



Peu de personnes, à la Fédération d'athlétisme, croyaient en lui à son arrivée en mars 2009 au poste de directeur technique national (DTN). Ghani Yalouz, ancien lutteur médaillé d'argent à Atlanta en 1996, a pris le temps de remettre en ordre la maison bleue avant de se concentrer sur des jeunes talents qui ne demandaient qu'à être motivés.

VIDEO - GHANI YALOUZ, DTN DE L'EQUIPE DE FRANCE D'ATHLETISME


Ordonnateur de Ghani Yalouz au poste de DTN, Bernard Amsalem se félicite de son choix et des performances de ses athlètes. Le président de la fédération se réjouit que l'équipe ait donné une image collective alors que chacun évolue dans un sport individuel. 
VIDEO - Bernard AMSALEM, président de la Fédération française d'Athlétisme

Première publication : 03/08/2010

  • ATHLÉTISME

    Les médaillés français de Barcelone reçus à l'Élysée

    En savoir plus

  • EURO D'ATHLÉTISME

    Ghani Yalouz, l’homme à qui la France doit le succès de Barcelone

    En savoir plus

  • ATHLETISME

    Mekhissi et Tahri, un doublé français gagnant du 3000 mètres steeple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)