Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Amman certifie que les roquettes ont été tirées du Sinaï égyptien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2010

Amman a accusé un groupe résidant dans le Sinaï égyptien d'être à l'origine des tir de roquettes de type Grad qui se sont abattues hier à Eilat, en Israël, et à Aqaba, en Jordanie, où un civil a trouvé la mort.

AFP - La Jordanie a des "preuves" que la roquette qui a explosé lundi à Aqaba faisant un mort et cinq blessés, provenait de la péninsule égyptienne du Sinaï, a déclaré mardi à l'AFP un haut responsable proche de l'enquête.

"Nous pouvons maintenant affirmer sans hésitation que la roquette Grad provenait du Sinaï, l'enquête nous en a fourni des preuves", a déclaré ce haut responsable sous couvert de l'anonymat, vingt-quatre heures après l'explosion d'une roquette Grad en pleine ville d'Aqaba, limitrophe de la station balnéaire israélienne d'Eilat.

Le haut responsable souligne que la Jordanie a en outre "de très fortes suspicions sur l'identité du groupe responsable de cette attaque".

Il a refusé de nommer le groupe "pour le moment".

"Un emplacement stratégique près de la Mer rouge"

La Jordanie a dénoncé lundi dans un langage particulièrement ferme un "acte terroriste" et "criminel" contre son territoire.

Dans un communiqué du ministre de l'Information Ali Ayed, le royaume s'engage à "continuer à s'opposer au terrorisme, aux terroristes et aux attaques contre des civils innocents ainsi qu'à tous ceux qui sont empoisonnés par des idéologies terroristes".

Le haut responsable a tenu à souligner que "le fait que la cible était Eilat et que la roquette soit tombée par erreur à Aqaba n'en fait pas moins un acte terroriste qui a coûté la vie à un innocent civil et blessé cinq autres".

La ville d'Eilat a essuyé lundi des tirs de roquettes qui n'ont pas fait de victime côté israélien. Selon des indications de la police israélienne, ces attaques semblent provenir de la péninsule égyptienne du Sinaï.

"Il s'agit du deuxième incident du genre en trois mois et la Jordanie ne tolèrera pas que son territoire soit la cible d'attaques de roquettes", a encore dit le haut responsable.

Le 22 avril, deux roquettes étaient tombées sans faire de blessé près de la ville d'Eilat. L'une a explosé en mer où des débris ont été retrouvés, l'autre dans le port d'Aqaba endommageant un entrepôt.

Ces attaques n'avaient pas été revendiquées. Des sources de sécurité israéliennes les avaient attribuées à des réseaux jihadistes, actifs selon elles dans le Sinaï, liés à des groupes de contrebandiers et en conflit avec les autorités égyptiennes.

Les villes d'Aqaba et d'Eilat sont nichées au fond du golfe d'Aqaba, un étroit bras de mer d'une largeur de quelques kilomètres, limité d'un côté par le Sinaï égyptien et plus loin au sud, sur l'autre rive, par l'Arabie saoudite.

Première publication : 03/08/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël et la Jordanie touchés par des roquettes, au moins un mort

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)