Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Moyen-orient

Amman certifie que les roquettes ont été tirées du Sinaï égyptien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2010

Amman a accusé un groupe résidant dans le Sinaï égyptien d'être à l'origine des tir de roquettes de type Grad qui se sont abattues hier à Eilat, en Israël, et à Aqaba, en Jordanie, où un civil a trouvé la mort.

AFP - La Jordanie a des "preuves" que la roquette qui a explosé lundi à Aqaba faisant un mort et cinq blessés, provenait de la péninsule égyptienne du Sinaï, a déclaré mardi à l'AFP un haut responsable proche de l'enquête.

"Nous pouvons maintenant affirmer sans hésitation que la roquette Grad provenait du Sinaï, l'enquête nous en a fourni des preuves", a déclaré ce haut responsable sous couvert de l'anonymat, vingt-quatre heures après l'explosion d'une roquette Grad en pleine ville d'Aqaba, limitrophe de la station balnéaire israélienne d'Eilat.

Le haut responsable souligne que la Jordanie a en outre "de très fortes suspicions sur l'identité du groupe responsable de cette attaque".

Il a refusé de nommer le groupe "pour le moment".

"Un emplacement stratégique près de la Mer rouge"

La Jordanie a dénoncé lundi dans un langage particulièrement ferme un "acte terroriste" et "criminel" contre son territoire.

Dans un communiqué du ministre de l'Information Ali Ayed, le royaume s'engage à "continuer à s'opposer au terrorisme, aux terroristes et aux attaques contre des civils innocents ainsi qu'à tous ceux qui sont empoisonnés par des idéologies terroristes".

Le haut responsable a tenu à souligner que "le fait que la cible était Eilat et que la roquette soit tombée par erreur à Aqaba n'en fait pas moins un acte terroriste qui a coûté la vie à un innocent civil et blessé cinq autres".

La ville d'Eilat a essuyé lundi des tirs de roquettes qui n'ont pas fait de victime côté israélien. Selon des indications de la police israélienne, ces attaques semblent provenir de la péninsule égyptienne du Sinaï.

"Il s'agit du deuxième incident du genre en trois mois et la Jordanie ne tolèrera pas que son territoire soit la cible d'attaques de roquettes", a encore dit le haut responsable.

Le 22 avril, deux roquettes étaient tombées sans faire de blessé près de la ville d'Eilat. L'une a explosé en mer où des débris ont été retrouvés, l'autre dans le port d'Aqaba endommageant un entrepôt.

Ces attaques n'avaient pas été revendiquées. Des sources de sécurité israéliennes les avaient attribuées à des réseaux jihadistes, actifs selon elles dans le Sinaï, liés à des groupes de contrebandiers et en conflit avec les autorités égyptiennes.

Les villes d'Aqaba et d'Eilat sont nichées au fond du golfe d'Aqaba, un étroit bras de mer d'une largeur de quelques kilomètres, limité d'un côté par le Sinaï égyptien et plus loin au sud, sur l'autre rive, par l'Arabie saoudite.

Première publication : 03/08/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël et la Jordanie touchés par des roquettes, au moins un mort

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)