Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Sports

Les 22 nouveaux Bleus de la rentrée

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 10/08/2010

Comme prévu, Laurent Blanc a écarté les 23 disgraciés du Mondial. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, certains joueurs feront leur grand retour et d’autres une première apparition en bleu face à la Norvège, le 11 août.

La rentrée des Bleus se fera sans ses caïds, ses premiers de la classe ni ses stars. D’un commun accord avec la Fédération française de football (FFF), Laurent Blanc, le sélectionneur de l’équipe de France, avait décidé de ne convoquer aucun des 23 joueurs présents lors du fiasco Mondial sud-africain pour le match amical face à la Norvège, le 11 août prochain. Le "président" a en effet souhaité marquer le coup et montrer sa désapprobation avec la grève de l'entraînement, le 20 juin à Knysna.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, voici l’occasion pour certains de faire leur grand retour en équipe de France. C’est le cas pour la "génération 87": Karim Benzema – malgré sa mise en examen dans l'affaire Zahia et les recommandations inverses de Roselyne Bachelot, ministre des Sports –, Hatem Ben Arfa, Jérémy Menez et Samir Nasri. Mais aussi pour Philippe Mexès  que Laurent Blanc a souhaité voir "reprendre le train". Il y a aussi les jeunes promus qui n’auraient peut-être jamais été appelés en équipe de France, et qui vont savourer leur première convocation.

Parmi ces "bleus" chez les Bleus, on trouve les deux gardiens de but Nicolas Douchez et Stéphane Ruffier, qui avait été appelé à la dernière minute à Knysna, mais n’avait pas eu l’occasion d’enfiler le maillot national. Ce sera également une première pour Aly Cissokho, Mathieu Debuchy, Adil Rami, Mamadou Sakho, Benoît Tremoulinas – que Laurent Blanc a entraîné à Bordeaux –, Yann Mvila, Charles N’Zogbia, Blaise Matuidi, Yohan Cabaye et Guillaume Hoarau.

Clairement, Laurent Blanc a marqué le coup en mettant en avant les joueurs de Ligue 1. Sur les 22 joueurs, 16 joueurs sont issus sur championnat français. Une décision qui plaira aux joueurs, un peu moins aux entraîneurs de l’Hexagone qui entameront le championnat avec leurs meilleurs éléments déjà fatigués.



Gardiens : Nicolas Douchez, Stéphane Ruffier

Défenseurs : Aly Cissokho, Mathieu Debuchy, Rod Fanny, Philippe Mexès, Adil Rami, Mamadou Sakho, Benoît Trémoulinas.

Milieux : Yohan Cabaye, Lassana Diarra, Blaise Matuidi, Yann M'Vila, Samir Nasri, Charles N'Zogbia, Moussa Sissoko.

Attaquants : Hatem Ben Arfa, Karim Benzema, Jimmy Briand, Guillaume Hoarau, Jérémy Menez, Loïc Rémy. 

Première publication : 05/08/2010

  • FOOTBALL

    Devant la FFF, Évra et Gallas taclent leur ancien patron Domenech

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc marque son autorité en excluant les 23 mondialistes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF se réunit en conseil fédéral pour tourner la page Domenech-Escalettes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)