Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Sports

Lance Armstrong accusé d'avoir encouragé le dopage dans son équipe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2010

Un ancien co-équipier de Lance Armstrong accuse le cycliste américain de s'être dopé et d'avoir "encouragé" ses collègues à faire de même, alors qu'il était membre de l'équipe United States Postal Service.

AFP - Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong se serait dopé et aurait "encouragé" ses co-équipiers de United States Postal Service à en faire autant, a indiqué un ancien co-équipier du cycliste américain à la justice américaine, révèle le New York Times jeudi.

Les procureurs fédéraux, explique le journal, ont intensifié leur enquête criminelle sur l'affaire le mois dernier après le Tour de France, en interrogeant plusieurs anciens co-équipiers de Lance Armstrong.

La justice américaine, indique le quotidien, "a interrogé plusieurs de ses anciens co-équipiers, dont certains ont expliqué de façon détaillée qu'Armstrong et ses anciens co-équipiers de United States Postal Service se sont dopés de façon systématique, selon un cycliste qui a été interrogé et deux autres personnes", qui ont tous les trois requis l'anonymat.

Un ancien co-équipier d'Armstrong interrogé par le Times, "a dit qu'il avait décrit à la justice la façon dont il se dopait lui-même et la tricherie à grande échelle à laquelle il a participé au sein d'US Postal Service. Lance Armstrong était au courant et a encouragé" cette pratique, a encore expliqué ce cycliste.

Fin juillet, le cycliste américain Floyd Landis, vainqueur déchu pour dopage du Tour de France 2006, avait affirmé à la chaîne ABC avoir été témoin de la prise de dopants par Lance Armstrong, y compris par transfusion sanguine.

Armstrong, 38 ans, septuple vainqueur du Tour de France entre 1999 et 2005, a toujours démenti avec véhémence ces accusations.

Un de ses avocats, Bryan D. Daly, interrogé par le New York Times, a jugé que tout cycliste affirmant que son client s'était dopé mentait.

"Ils ne veulent qu'incriminer Lance Armstrong et cela m'inquiète", a-t-il dit.

"Selon des sources proches de l'enquête, d'autres cyclistes devraient témoigner devant la justice dès la semaine prochaine", poursuit le New York Times, affirmant que George Hincapie a été contacté par un agent de la Food and Drug Administration (FDA), l'Agence américaine des médicaments.

Première publication : 05/08/2010

  • CYCLISME

    Accusé de dopage, Armstrong se dit "prêt à coopérer avec les enquêteurs"

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Schleck s'impose à Avoriaz, Armstrong relégué à plus de 11 minutes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)