Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Sports

Lance Armstrong accusé d'avoir encouragé le dopage dans son équipe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2010

Un ancien co-équipier de Lance Armstrong accuse le cycliste américain de s'être dopé et d'avoir "encouragé" ses collègues à faire de même, alors qu'il était membre de l'équipe United States Postal Service.

AFP - Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong se serait dopé et aurait "encouragé" ses co-équipiers de United States Postal Service à en faire autant, a indiqué un ancien co-équipier du cycliste américain à la justice américaine, révèle le New York Times jeudi.

Les procureurs fédéraux, explique le journal, ont intensifié leur enquête criminelle sur l'affaire le mois dernier après le Tour de France, en interrogeant plusieurs anciens co-équipiers de Lance Armstrong.

La justice américaine, indique le quotidien, "a interrogé plusieurs de ses anciens co-équipiers, dont certains ont expliqué de façon détaillée qu'Armstrong et ses anciens co-équipiers de United States Postal Service se sont dopés de façon systématique, selon un cycliste qui a été interrogé et deux autres personnes", qui ont tous les trois requis l'anonymat.

Un ancien co-équipier d'Armstrong interrogé par le Times, "a dit qu'il avait décrit à la justice la façon dont il se dopait lui-même et la tricherie à grande échelle à laquelle il a participé au sein d'US Postal Service. Lance Armstrong était au courant et a encouragé" cette pratique, a encore expliqué ce cycliste.

Fin juillet, le cycliste américain Floyd Landis, vainqueur déchu pour dopage du Tour de France 2006, avait affirmé à la chaîne ABC avoir été témoin de la prise de dopants par Lance Armstrong, y compris par transfusion sanguine.

Armstrong, 38 ans, septuple vainqueur du Tour de France entre 1999 et 2005, a toujours démenti avec véhémence ces accusations.

Un de ses avocats, Bryan D. Daly, interrogé par le New York Times, a jugé que tout cycliste affirmant que son client s'était dopé mentait.

"Ils ne veulent qu'incriminer Lance Armstrong et cela m'inquiète", a-t-il dit.

"Selon des sources proches de l'enquête, d'autres cyclistes devraient témoigner devant la justice dès la semaine prochaine", poursuit le New York Times, affirmant que George Hincapie a été contacté par un agent de la Food and Drug Administration (FDA), l'Agence américaine des médicaments.

Première publication : 05/08/2010

  • CYCLISME

    Accusé de dopage, Armstrong se dit "prêt à coopérer avec les enquêteurs"

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Schleck s'impose à Avoriaz, Armstrong relégué à plus de 11 minutes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)