Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

Sports

Lance Armstrong accusé d'avoir encouragé le dopage dans son équipe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2010

Un ancien co-équipier de Lance Armstrong accuse le cycliste américain de s'être dopé et d'avoir "encouragé" ses collègues à faire de même, alors qu'il était membre de l'équipe United States Postal Service.

AFP - Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong se serait dopé et aurait "encouragé" ses co-équipiers de United States Postal Service à en faire autant, a indiqué un ancien co-équipier du cycliste américain à la justice américaine, révèle le New York Times jeudi.

Les procureurs fédéraux, explique le journal, ont intensifié leur enquête criminelle sur l'affaire le mois dernier après le Tour de France, en interrogeant plusieurs anciens co-équipiers de Lance Armstrong.

La justice américaine, indique le quotidien, "a interrogé plusieurs de ses anciens co-équipiers, dont certains ont expliqué de façon détaillée qu'Armstrong et ses anciens co-équipiers de United States Postal Service se sont dopés de façon systématique, selon un cycliste qui a été interrogé et deux autres personnes", qui ont tous les trois requis l'anonymat.

Un ancien co-équipier d'Armstrong interrogé par le Times, "a dit qu'il avait décrit à la justice la façon dont il se dopait lui-même et la tricherie à grande échelle à laquelle il a participé au sein d'US Postal Service. Lance Armstrong était au courant et a encouragé" cette pratique, a encore expliqué ce cycliste.

Fin juillet, le cycliste américain Floyd Landis, vainqueur déchu pour dopage du Tour de France 2006, avait affirmé à la chaîne ABC avoir été témoin de la prise de dopants par Lance Armstrong, y compris par transfusion sanguine.

Armstrong, 38 ans, septuple vainqueur du Tour de France entre 1999 et 2005, a toujours démenti avec véhémence ces accusations.

Un de ses avocats, Bryan D. Daly, interrogé par le New York Times, a jugé que tout cycliste affirmant que son client s'était dopé mentait.

"Ils ne veulent qu'incriminer Lance Armstrong et cela m'inquiète", a-t-il dit.

"Selon des sources proches de l'enquête, d'autres cyclistes devraient témoigner devant la justice dès la semaine prochaine", poursuit le New York Times, affirmant que George Hincapie a été contacté par un agent de la Food and Drug Administration (FDA), l'Agence américaine des médicaments.

Première publication : 05/08/2010

  • CYCLISME

    Accusé de dopage, Armstrong se dit "prêt à coopérer avec les enquêteurs"

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Schleck s'impose à Avoriaz, Armstrong relégué à plus de 11 minutes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)