Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

MODE

Le salon Made in France peut-il sauver la mode française ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

François Hollande "compte sur sa bonne étoile" pour 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Corée du Nord : tragédies en cascade en marge du congrès du Parti des travailleurs

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Grèce : grève générale contre l'austérité

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Nicolas Baverez : "Le quinquennat de François Hollande est une accélération du déclin de la France"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : conspué, mais sur le devant de la scène médiatique

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections locales au Royaume-Uni : un scrutin à haut risque pour le parti travailliste (partie 1)

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 09/08/2010

Rwanda, le Singapour africain des années 2020 ?

Alors que la présidentielle au Rwanda doit se dérouler le 9 août, Lucas Menget, grand reporter à FRANCE 24, s'est rendu dans ce pays encore marqué par le génocide. L'occasion de décrypter le système du président Paul Kagame.

Paul Kagame a un rêve : faire du Rwanda le Singapour du continent africain d'ici à 2020. 
Pour se faire, il a pour objectif d'informatiser la population rurale et de doter chaque enfant d'un ordinateur portable. Le train de la modernité est en marche.

Le Rwanda se tourne vers l'avenir... Mais panse toujours ses cicatrices du génocide le plus rapide et le plus efficace de l'Histoire : en 1994, un million de personnes sont tuées en six semaines, à la machette et au couteau. La minorité tutsie a été essentiellement visée, même si des Hutus modérés ont aussi étés exterminés.

A la veille du scrutin présidentiel du 9 août, le président est déjà assuré de la victoire. Pour cause, l'opposition en face de lui est en effet dispersée, désorganisée, voire menacée. "Ceux qui veulent la guerre auront la guerre", a-t-il menacé lors de l'un de ses derniers meetings. Le message est directement adressé à ses opposants, qui depuis l'étranger dénoncent la dictature de Kagame, à l'instar du colonel Patrick Karegeya, l’ancien chef du renseignement rwandais, exilé en Afrique du Sud. Un autre opposant a également trouvé refuge en Afrique du Sud : le général Faustin Kayumba Nyamwasa, ancien chef d’état-major victime d’une tentative d’assassinat le 19 juin devant son domicile à Johannesburg. Le camp Kagame accuse ces opposants de fomenter une nouvelle guerre. Aucun des trois autres candidats en lice à la ptésidentielle n’est d’ailleurs un véritable opposant à Kagame et les médias d’oppositions sont muselés.

Par Hélène FRADE , Lucas MENGET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

04/05/2016 Israël

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

Depuis sept mois, les Israéliens sont confrontés à une vague de violences inédite. Pas une intifada à proprement parler, mais une série d’attaques à l’arme blanche...

En savoir plus

28/04/2016 Élection présidentielle américaine

Universités américaines : le cauchemar de la dette étudiante

Aux États-Unis, des millions d'étudiants sont contraints de s'endetter lourdement pour pouvoir financer leurs études supérieures. Seuls ou avec leur famille, ils empruntent des...

En savoir plus

21/04/2016 Syrie

Documentaire exclusif : en Syrie, à l’assaut du "califat"

Nous vous proposons un documentaire exceptionnel tourné en Syrie. Nos reporters ont accompagné en exclusivité les Forces démocratiques syriennes, une coalition de milices kurdes...

En savoir plus

15/04/2016 Turquie

Turquie - Grèce : les naufragés oubliés de la mer Égée

La mer Égée, entre la Turquie et la Grèce, est un point de passage pour les réfugiés qui fuient la guerre en Syrie ou les Taliban en Afghanistan, et tentent de gagner l'Europe....

En savoir plus

07/04/2016 Corse

Corse : les nationalistes à l'épreuve du pouvoir

Depuis le mois de décembre, la Corse est gouvernée par les nationalistes. Une première dans l'histoire de l'île. Trois mois plus tard, nos reporters sont allés à leur rencontre.

En savoir plus