Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Selon la police sud-africaine, les pierres de Naomi Campbell sont de vrais diamants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/08/2010

Samedi, la police sud-africaine a annoncé que les "pierres à l'aspect sale" que Naomi Campbell avaient reçues en 1997 étaient bien de vrais diamants.

AFP - La police sud-africaine a annoncé samedi que les "pierres à l'aspect sale" que Naomi Campbell a reçu après avoir rencontré l'ancien président Liberia Charles Taylor à un dîner en 1997 sont de vrais diamants et qu'elle pourrait interroger le mannequin.

"Ce sont de vrais diamants qui nous ont été remis et l'enquête commence", a déclaré Musa Zondi, porte-parole de l'unité des enquêtes spéciales de la police sud-africaine.

Le célèbre mannequin a affirmé jeudi, en témoignant au procès de Charles Taylor, ancien président du Liberia jugé pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, avoir reçu ces diamants dans la nuit qui suivit un dîner de charité organisé en 1997 au Cap par l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, et auquel participait Charles Taylor.

Mme Campbell a assuré à la cour avoir donné les pierres à Jeremy Ratcliffe, ancien directeur d'une oeuvre caritative, le Fonds d'aide à l'enfance (NMCF) de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela,

La police sud-africaine a reçu ces diamants jeudi de M. Ratcliffe, qui avait gardé les trois petites pierres brutes depuis que le top model les lui avaient données en 1997.

Le porte-parole de la police sud-africaine a ajouté que le top model pourrait être interrogé sur ces diamants.

La justice internationale comptait sur le témoignage de Naomi Campbell pour démontrer que Charles Taylor a menti en affirmant ne jamais avoir possédé de diamants bruts.

Selon l'accusation, il s'était rendu en septembre 1997 en Afrique du Sud pour "vendre ou échanger contre des armes des diamants" reçus des rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone lors de la guerre civile qui a ravagé ce petit pays d'Afrique de l'ouest.

Première publication : 07/08/2010

  • PROCES TAYLOR

    Les diamants de Naomi Campbell récupérés par la police sud-africaine

    En savoir plus

  • PROCES TAYLOR

    Naomi Campbell dit avoir reçu des "petites pierres à l'aspect sale"

    En savoir plus

  • SIERRA LEONE

    Charles Taylor sous le feu des questions des procureurs du TPI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)