Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Selon la police sud-africaine, les pierres de Naomi Campbell sont de vrais diamants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/08/2010

Samedi, la police sud-africaine a annoncé que les "pierres à l'aspect sale" que Naomi Campbell avaient reçues en 1997 étaient bien de vrais diamants.

AFP - La police sud-africaine a annoncé samedi que les "pierres à l'aspect sale" que Naomi Campbell a reçu après avoir rencontré l'ancien président Liberia Charles Taylor à un dîner en 1997 sont de vrais diamants et qu'elle pourrait interroger le mannequin.

"Ce sont de vrais diamants qui nous ont été remis et l'enquête commence", a déclaré Musa Zondi, porte-parole de l'unité des enquêtes spéciales de la police sud-africaine.

Le célèbre mannequin a affirmé jeudi, en témoignant au procès de Charles Taylor, ancien président du Liberia jugé pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, avoir reçu ces diamants dans la nuit qui suivit un dîner de charité organisé en 1997 au Cap par l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, et auquel participait Charles Taylor.

Mme Campbell a assuré à la cour avoir donné les pierres à Jeremy Ratcliffe, ancien directeur d'une oeuvre caritative, le Fonds d'aide à l'enfance (NMCF) de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela,

La police sud-africaine a reçu ces diamants jeudi de M. Ratcliffe, qui avait gardé les trois petites pierres brutes depuis que le top model les lui avaient données en 1997.

Le porte-parole de la police sud-africaine a ajouté que le top model pourrait être interrogé sur ces diamants.

La justice internationale comptait sur le témoignage de Naomi Campbell pour démontrer que Charles Taylor a menti en affirmant ne jamais avoir possédé de diamants bruts.

Selon l'accusation, il s'était rendu en septembre 1997 en Afrique du Sud pour "vendre ou échanger contre des armes des diamants" reçus des rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone lors de la guerre civile qui a ravagé ce petit pays d'Afrique de l'ouest.

Première publication : 07/08/2010

  • PROCES TAYLOR

    Les diamants de Naomi Campbell récupérés par la police sud-africaine

    En savoir plus

  • PROCES TAYLOR

    Naomi Campbell dit avoir reçu des "petites pierres à l'aspect sale"

    En savoir plus

  • SIERRA LEONE

    Charles Taylor sous le feu des questions des procureurs du TPI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)