Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Afrique

Les obsèques nationales de l'ancien président John Atta Mills ont commencé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2012

L'ex-président du Ghana John Atta Mills, décédé le 24 juillet, est inhumé aujourd'hui en présence de nombreux dignitaires étrangers. Le vice-président, qui avait prêté serment après la mort du chef d'État, devrait être candidat à sa succession.

AFP - La cérémonie d'obsèques nationales pour l'ex-président du Ghana John Atta Mills, mort le 24 juillet, a commencé vendredi à Accra en présence de 16 chefs d'Etats et de nombreux dignitaires étrangers dont la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

Environ 10.000 personnes étaient attendues à la cérémonie pour voir la dépouille.

Des funérailles nationales de trois jours avaient commencé mercredi dans tout le pays.

Parmi les présidents des Etats voisins d'Afrique de l'Ouest, celui du Togo, Faure Gnassingbe, a déclaré aux journalistes: "il était comme un frère pour moi".

Le président du Bénin Thomas Boni Yayi - qui dirige cette année l'Union africaine - l'a décrit comme "un homme qui avait la passion de la paix pour l'Afrique et la région".

En 2009, Mills avait reçu à Accra Barack Obama qui avait choisi le Ghana, pays paisible et relativement prospère, pour y effectuer sa première visite de président des Etats-Unis en Afrique subsaharienne.

Arrivée du Nigeria jeudi soir, Hillary Clinton assiste aux cérémonies pour l'avant-dernière escale d'une tournée africaine.

John Atta Mills est décédé subitement à 68 ans -- d'un cancer, selon des sources officieuses.

De nombreux hommages au défunt, célébré pour son intégrité, étaient visibles dans la capitale ghanéenne depuis mercredi, comme ces affiches: "John Atta Mills, nous nous souviendrons toujours de toi". De nombreux habitants portaient des brassards noirs en signe de deuil.

"J'ai vu bien des présidents, mais c'était le meilleur", a déclaré vendredi à l'AFP une octogénaire Akua Danso, ajoutant: "il était d'une grande humilité. C'est le jour le plus triste de ma vie".

Le vice-président John Dramani Mahama avait prêté serment comme chef de l'Etat- dans le calme, quelques heures après l'annonce de la mort de Mills, confirmant ainsi la normalité démocratique, de ce pays qui vient de se lancer dans la production de pétrole.

M. Mahama devrait être candidat à l'élection présidentielle de décembre prochain.
 

Première publication : 10/08/2012

  • DÉCÈS

    Le Ghana annonce la mort du président John Atta Mills

    En savoir plus

  • ITALIE

    Prescription pour Silvio Berlusconi dans l'affaire Mills

    En savoir plus

  • ITALIE

    Berlusconi absent au tribunal de Milan pour la reprise du procès Mills

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)