Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Moyen-orient

Une horloge géante à l'"heure de La Mecque"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2010

Une horloge géante en cours d'installation à La Mecque, et six fois plus grande que Big Ben à Londres, établira bientôt pour les musulmans une "heure de La Mecque", pour concurrencer la référence au méridien de Greenwich.

AFP - Les fidèles du monde entier pourront prochainement régler leurs montres sur l'horloge géante en cours d'installation à La Mecque, premier lieu saint de l'islam en Arabie saoudite.

Les Saoudiens espèrent que l'horloge qui dominera la Grande mosquée de la Mecque du haut d'une tour établira pour les musulmans une "heure de La Mecque", pour concurrencer le temps moyen de Greenwich.

Selon l'agence officielle Spa, le mécanisme sera mis en service, pour un essai de trois mois, lors de la première semaine du mois sacré de jeûne musulman du ramadan qui débutera mercredi ou jeudi.

D'un diamètre de 46 mètres chacun, les quatre cadrans faits de matériaux de haute technologie et lacérés d'or domineront de plus de 400 mètres le complexe de la Grande mosquée.

La tour mesurera 601 mètres de haut, selon Spa, ce qui en fera le bâtiment le plus haut du monde après Burj Khalifa de Dubaï qui culmine à 828 mètres.

Sur son site internet, la firme allemande, Premiere Composite, chargée du revêtement du sommet de la tour, une flèche scintillante surmontée d'un croissant doré, indique une hauteur de 590 mètres.

Quelque 250 "ouvriers musulmans hautement qualifiés" s'activent à souder les cadres des quatre faces de l'horloge, selon Spa.

Sous chaque cadran de l'horlogue d'un diamètre six fois plus grand que celui du fameux Big Ben de Londres, figurera la phrase "Au nom d'Allah" illuminée de 2 millions de lampes à DEL.

Quelque 21.000 lampes blanches et vertes décorant le sommet de la tour seront visibles à 30 kilomètres et serviront à signaler l'horaire des cinq prières quotidiennes. Et, à l'occasion des fêtes musulmanes, 16 bandes de lumière enverront dans le ciel des faisceaux de 10 kilomètres.

"Chacun veut voir l'horloge fonctionner", indique un habitant de La Mecque (ouest), Hani al-Wajih. "Nous espérons établir un +heure de La Mecque+ et pas seulement avoir une horloge à regarder et à monter".

L'ouvrage décoré de deux épées vertes et d'un palmier, l'emblème de l'Arabie saoudite, commence à prendre forme.

Selon Mohammed al-Arkoubi, le directeur du Royal Mecca Clock Tower Hotel, qui se trouve dans le complexe, l'installation de l'horloge a été "une énorme opération".

L'horloge s'inscrit dans la volonté de certains musulmans de remplacer le temps universel coordonné (UTC), en vigueur depuis 1972, par un temps moyen de La Mecque.

Réuni en conférence à Doha en 2008, des religieux musulmans ont affirmé, arguments "scientifiques" à l'appui, que l'heure de La Mecque était le véritable temps moyen. Selon eux, la ville se trouve au centre du monde et non le méridien de Greenwich qui avait été imposé par l'Occident en 1884.

La tour s'intègre au projet de complexe hôtelier Abraj al-Baït, financé par des fonds publics et composé de sept tours surplombant un immense podium. Six ont entre 42 et 48 étages et au milieu s'élève la tour de l'horloge, deux fois plus haute.

Avec 3.000 chambres et appartements, un centre commercial de cinq étages et une immense salle de conférences et de prières, le complexe aura 1,5 million de m2 de surface, soit un peu moins que le terminal 3 de l'aéroport de Dubaï considéré comme le bâtiment le plus spacieux du monde.

Le complexe comprend trois hôtels de luxe, le Fairmont, le Raffles et le Swiss Hotel. Il aura des centaines d'appartements luxueux, donnant pour la plupart sur la Grande mosquée.

Il aidera les Saoudiens à donner à La Mecque la capacité d'acceuillir 10 millions de pèlerins lors du Hajj annuel, au lieu de 3 millions actuellement.

L'horloge en sera l'icône. Les visiteurs pourront accéder à une plate forme située sous les cadrans et visiter un musée islamique de quatre étages.

"La construction de la plus grande horloge sur le lieu le plus saint de la terre est un rêve qui devient réalité pour les musulmans", clame Atif Felmban, un habitant.

 

Première publication : 10/08/2010

COMMENTAIRE(S)