Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À votre bon cœur ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mots justes d'Angela Merkel"

En savoir plus

Sports

La Fifa s'enquiert du sort de l'entraîneur de Corée du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2010

Le patron du football mondial, Sepp Blatter, a demandé à Pyongyang de lui fournir des nouvelles du coach de l'équipe de Corée du Nord, dont les mauvais résultats lors du Mondial sud-africain lui auraient valu une condamnation aux travaux forcés.

AFP - Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a demandé mercredi des explications à la Corée du Nord à la suite d'informations concernant des humiliations faites à l'équipe nationale de football à son retour du Mondial-2010 et à la condamnation de l'entraîneur aux travaux forcés.

L'organisme mondial du football a décidé d'enquêter sur cette affaire et, dans un premier temps, a envoyé une lettre aux autorités nord-coréennes de football, pour vérifier les allégations des médias.

"Nous avons adressé une lettre à la Fédération de football (nord-coréenne) pour savoir si les allégations avancées par les medias, selon lesquelles l'entraîneur et certains joueurs (nords-coréens) avaient été condamnés et punis, étaient vraies" a déclaré M. Blatter.

"Nous l'avons fait comme une première étape et nous verrons ensuite comment ils répondront. Mais celà n'est pas simple", a ajouté le président de la FIFA.

La Corée du Nord, qui faisait sa première apparition au Mondial depuis 1966, a bien résisté au Brésil (défaite 2-1) avant d'être balayé par le Portugal (7-0) puis la Côte d'Ivoire (3-0).

Selon Radio Free Asia, au retour du Mondial, les joueurs avaient été réunis au Palais de la Culture dans la capitale et soumis durant six heures à la "critique idéologique" devant quelque 400 dignitaires.

Les joueurs auraient été contraints de critiquer l'entraîneur Kim Jong-hun. Ce dernier aurait été puni pour avoir "trahi" Kim Jong-un, l'un des fils du leader Kim Jong-il, et envoyé aux travaux forcés.

Le président de la Confédération asiatique de football (CAF), Mohamed bin Hammam, a rencontré plusieurs joueurs lors d'une récente visite en Corée du Nord mais n'a eu aucune nouvelle de l'entraîneur.

"Il y a eu des informations selon lesquelles quelques joueurs avaient été torturés mais je ne peux rien confirmer car je n'ai personnellement rien vu ni entendu", a déclaré le président de la CAF.

Première publication : 11/08/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quatre joueurs nord-coréens soupçonnés de s'être évanouis dans la nature

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    En Afrique du Sud, les supporters de la Corée du Nord seront chinois

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    La Corée du Nord veut revivre son heure de gloire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)