Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Dominique Dalcan, pionnier de la French touch

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, avec les forces spéciales françaises

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

Sports

La Fifa s'enquiert du sort de l'entraîneur de Corée du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2010

Le patron du football mondial, Sepp Blatter, a demandé à Pyongyang de lui fournir des nouvelles du coach de l'équipe de Corée du Nord, dont les mauvais résultats lors du Mondial sud-africain lui auraient valu une condamnation aux travaux forcés.

AFP - Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a demandé mercredi des explications à la Corée du Nord à la suite d'informations concernant des humiliations faites à l'équipe nationale de football à son retour du Mondial-2010 et à la condamnation de l'entraîneur aux travaux forcés.

L'organisme mondial du football a décidé d'enquêter sur cette affaire et, dans un premier temps, a envoyé une lettre aux autorités nord-coréennes de football, pour vérifier les allégations des médias.

"Nous avons adressé une lettre à la Fédération de football (nord-coréenne) pour savoir si les allégations avancées par les medias, selon lesquelles l'entraîneur et certains joueurs (nords-coréens) avaient été condamnés et punis, étaient vraies" a déclaré M. Blatter.

"Nous l'avons fait comme une première étape et nous verrons ensuite comment ils répondront. Mais celà n'est pas simple", a ajouté le président de la FIFA.

La Corée du Nord, qui faisait sa première apparition au Mondial depuis 1966, a bien résisté au Brésil (défaite 2-1) avant d'être balayé par le Portugal (7-0) puis la Côte d'Ivoire (3-0).

Selon Radio Free Asia, au retour du Mondial, les joueurs avaient été réunis au Palais de la Culture dans la capitale et soumis durant six heures à la "critique idéologique" devant quelque 400 dignitaires.

Les joueurs auraient été contraints de critiquer l'entraîneur Kim Jong-hun. Ce dernier aurait été puni pour avoir "trahi" Kim Jong-un, l'un des fils du leader Kim Jong-il, et envoyé aux travaux forcés.

Le président de la Confédération asiatique de football (CAF), Mohamed bin Hammam, a rencontré plusieurs joueurs lors d'une récente visite en Corée du Nord mais n'a eu aucune nouvelle de l'entraîneur.

"Il y a eu des informations selon lesquelles quelques joueurs avaient été torturés mais je ne peux rien confirmer car je n'ai personnellement rien vu ni entendu", a déclaré le président de la CAF.

Première publication : 11/08/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Quatre joueurs nord-coréens soupçonnés de s'être évanouis dans la nature

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    En Afrique du Sud, les supporters de la Corée du Nord seront chinois

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    La Corée du Nord veut revivre son heure de gloire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)