Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

EUROPE

La sécheresse provoque la perte d'un quart des céréales produites dans le pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2010

La sécheresse et la canicule qui sévissent en Russie ont eu raison de près d'un quart des cultures de céréales produites cette année dans le pays, a révélé le président Dmitri Medvedev. De nombreuses exploitations sont proches de la faillite.

AFP - Près d'un quart des cultures de céréales ont été perdues cette année en Russie en raison de la sécheresse et de la canicule, a déclaré jeudi le président Dmitri Medvedev lors d'une réunion à Taganrog (sud-ouest), selon l'agence Interfax.

"Nous sommes dans une situation très difficile parce qu'au total, dans le pays, environ un quart des cultures de céréales ont été perdues", a déclaré M. Medvedev lors de cette réunion, tenue dans la région agricole de Rostov.

"Malheureusement, de nombreuses exploitations sont proches de la faillite en raison de la perte des récoltes", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement comprend la situation, la connaît et, je l'espère, la contrôle. Des décisions financières sur l'octroi d'une aide aux producteurs agricoles qui se retrouvent dans une situation critique ont déjà été prises", a-t-il encore dit, rappelant que le montant total de l'aide financière était d'environ 35 milliards de roubles (900 millions d'euros).

La Russie est confrontée à une grave sécheresse depuis le mois d'avril, qui a été aggravée par une canicule sans précédent depuis début juillet, avec des températures

avoisinant les 40°C dans la capitale.

Au total, l'état d'urgence a été décrété en raison de la sécheresse dans 27 régions, sur 83 au total, situées essentiellement dans la partie européenne du pays où se situe le "tchernoziom", une terre noire particulièrement fertile.

Face à cette situation, le gouvernement a encore abaissé au début de la semaine de 10 millions de tonnes, à 60-65 millions de tonnes, sa prévision de récolte de céréales, contre 95 millions de tonnes prévues au départ. En 2009, la Russie avait récolté 97,1 millions de tonnes de céréales.

Les effets sur le marché domestique de cette catastrophe naturelle ont déjà commencé à se faire sentir, les prix du pain montant en flèche dans la capitale depuis quelques jours.

Par ailleurs, le 5 août, Moscou a annoncé un embargo sur ses exportations jusqu'à la fin de l'année, ce qui a fait flamber les cours du blé sur les marchés internationaux, déjà montés à des niveaux records en raison des inquiétudes sur les récoltes.

La Russie, qui fournit environ 8% de la production de blé de la planète, en est le troisième exportateur mondial. En 2009, le pays a exporté 21,4 millions de tonnes de céréales.

L'an dernier, la Russie avait exprimé l'ambition de doubler ses exportations à 40-50 millions de tonnes par an, en modernisant son agriculture et en augmentant ses livraisons à des pays comme l'Egypte.
 

Première publication : 12/08/2010

  • INCENDIE

    La Russie peine toujours à maîtriser ses feux de forêt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)