Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

La sécheresse provoque la perte d'un quart des céréales produites dans le pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2010

La sécheresse et la canicule qui sévissent en Russie ont eu raison de près d'un quart des cultures de céréales produites cette année dans le pays, a révélé le président Dmitri Medvedev. De nombreuses exploitations sont proches de la faillite.

AFP - Près d'un quart des cultures de céréales ont été perdues cette année en Russie en raison de la sécheresse et de la canicule, a déclaré jeudi le président Dmitri Medvedev lors d'une réunion à Taganrog (sud-ouest), selon l'agence Interfax.

"Nous sommes dans une situation très difficile parce qu'au total, dans le pays, environ un quart des cultures de céréales ont été perdues", a déclaré M. Medvedev lors de cette réunion, tenue dans la région agricole de Rostov.

"Malheureusement, de nombreuses exploitations sont proches de la faillite en raison de la perte des récoltes", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement comprend la situation, la connaît et, je l'espère, la contrôle. Des décisions financières sur l'octroi d'une aide aux producteurs agricoles qui se retrouvent dans une situation critique ont déjà été prises", a-t-il encore dit, rappelant que le montant total de l'aide financière était d'environ 35 milliards de roubles (900 millions d'euros).

La Russie est confrontée à une grave sécheresse depuis le mois d'avril, qui a été aggravée par une canicule sans précédent depuis début juillet, avec des températures

avoisinant les 40°C dans la capitale.

Au total, l'état d'urgence a été décrété en raison de la sécheresse dans 27 régions, sur 83 au total, situées essentiellement dans la partie européenne du pays où se situe le "tchernoziom", une terre noire particulièrement fertile.

Face à cette situation, le gouvernement a encore abaissé au début de la semaine de 10 millions de tonnes, à 60-65 millions de tonnes, sa prévision de récolte de céréales, contre 95 millions de tonnes prévues au départ. En 2009, la Russie avait récolté 97,1 millions de tonnes de céréales.

Les effets sur le marché domestique de cette catastrophe naturelle ont déjà commencé à se faire sentir, les prix du pain montant en flèche dans la capitale depuis quelques jours.

Par ailleurs, le 5 août, Moscou a annoncé un embargo sur ses exportations jusqu'à la fin de l'année, ce qui a fait flamber les cours du blé sur les marchés internationaux, déjà montés à des niveaux records en raison des inquiétudes sur les récoltes.

La Russie, qui fournit environ 8% de la production de blé de la planète, en est le troisième exportateur mondial. En 2009, le pays a exporté 21,4 millions de tonnes de céréales.

L'an dernier, la Russie avait exprimé l'ambition de doubler ses exportations à 40-50 millions de tonnes par an, en modernisant son agriculture et en augmentant ses livraisons à des pays comme l'Egypte.
 

Première publication : 12/08/2010

  • INCENDIE

    La Russie peine toujours à maîtriser ses feux de forêt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)