Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

FRANCE

Malpolis, les taxis parisiens ?

©

Texte par Olivier BROCHAND

Dernière modification : 12/08/2010

Une étude comparant la qualité des taxis dans différentes villes du globe estime que les chauffeurs parisiens sont les moins agréables. Un classement qui ne laisse pas indifférent dans la ville la plus touristique du monde.

                                                                                                                      

Top 10 des villes possédant les meilleurs taxis
Rang Ville Pourcentage de votes pour le top 10
1 Londres 56%
2 New York 28%
3 Tokyo 27%
4 Berlin 17%
5 Bangkok 14%
6 Madrid 14%
7 Copenhague 11%
8 Dublin 11%
9 Francfort 10%
10 Paris 10%

 

On pouvait s'en douter mais c'est aujourd'hui confirmé : les taxis parisiens sont loin d'être les plus chaleureux du monde. À en croire un sondage réalisé par le site internet Hôtels.com*, seuls 10 % des usagers interrogés sont satisfaits du service assuré par les chauffeurs de la capitale française. Ce qui les place en dernière position du top 10 établi à l'issue de l'enquête, loin derrière leurs homologues londoniens (56 %), qui, pour la troisième année consécutive, figurent au premier rang du classement.

Si, selon les critères retenus pour les besoins de l'étude, les taxis parisens "restent propres et que les trajets se passent bien", force est de constater que leur comportement ne remporte pas la majorité des suffrages. Dans la catégorie "amabilité", ils sont sans conteste considérés comme les pires au monde ! 

"De bons et de mauvais chauffeurs"

Pour les principaux représentants de la profession, ces chiffres ne reflètent pas la réalité. Claude Vallet, président de la Fédération nationale des taxis, interrogé par France24.com, fustige une étude qui porte une "accusation injustifiée sur le métier".

Une analyse que modère Pierre-Yves, un usager parisien de 67 ans : si certains taxis sont "très gentils et n’hésitent pas à parler", d’autres "refusent de prendre en charge le client si la destination ne leur convient pas", déclare-t-il.

Plusieurs chauffeurs d'ailleurs pointent volontiers du doigt l’indélicatesse de certains de leurs collègues, "surtout dans les aéroports", où plus de 60 % des voyageurs prennent le taxi à la descente de l’avion.

D'autres, à l’instar de Jean-Paul, chauffeur de taxi de 53 ans, préfèrent défendre leur corps de métier. "Le client n’est pas facile à gérer, résume-t-il. Cela dépend de son humeur." Une opinion partagée par les usagers. "Si je prends le taxi tôt le matin, je préfère que le chauffeur ne fasse pas de bruit", déclare Pierre-Yves.

Chez les clients non francophones, la difficulté à communiquer reste le principal obstacle : "Presque aucun taxi ne parle anglais", se lamente Caroline, une Américaine de 30 ans, qui affirme cependant ne jamais avoir "eu de problème en particulier". "Si vous êtes agréable avec eux, ils le seront avec vous", conclut-elle.

 

*Étude réalisée au mois de mai 2010 auprès de 1 900 usagers de taxis dans le monde.
 

Première publication : 12/08/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)