Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

Amériques

L'État d'Alabama assigne la compagnie BP en justice

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2010

L'Alabama va poursuivre en justice la compagnie britannique BP ainsi que les groupes Halliburton et Transocean pour les dégâts causés par la marée noire qui souille le golfe du Mexique. Il est le premier État américain à prendre une telle initiative.

AFP - L'Etat d'Alabama a décidé d'engager une action contre les groupes BP, Transocean  et Halliburton pour les dégâts causés par la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé vendredi l'"attorney general" de l'Etat.

L'Alabama est le premier Etat à engager une action contre BP pour les dégâts causés par la plus importante marée noire de l'histoire du pays.

Cette décision découle des craintes que les victimes ne soient pas convenablement indemnisées et que BP néglige ses responsabilités financières, a indiqué Troy King.

"Nous présentons cette demande car nous estimons que BP a causé des dégâts catastrophiques à l'Etat", a-t-il déclaré à Reuters.

"Nous allons demander le montant qui sera nécessaire pour redonner à l'Alabama son état d'origine", a-t-il dit, sans vouloir préciser quelle serait la somme réclamée.

D'autres groupes sont également mentionnés dans la requête formulée par l'Alabama, dont Anadarko Petroleum.

Transocean était le propriétaire de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, qui a explosé le 20 avril. Les opérations étaient menées pour le compte de BP, et Halliburton a assuré le cimentage de tête de puits. Anadarko détenait une participation minoritaire dans les opérations.

"On pense que l'explosion de Deepwater Horizon était due à un violent dégagement de gaz relatif aux travaux de cimentage", indique la plainte déposée par l'Alabama.

Troy King a également indiqué qu'un réglement à l'amiable avec les entreprises concernées restait possible. Le groupe BP n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat.

Selon King, le gouverneur de l'Etat Bob Riley était opposé à ce qu'une action soit engagée. King a toutefois maintenu sa décision, estimant que c'était la solution qui plaçait l'Alabama dans la position juridique la plus avantageuse.

La Louisiane est l'Etat qui a le plus souffert de la marée noire, qui a commencé le 20 avril et a été entièrement contenue à partir du 15 juillet. Le pétrole a également touché les côtes du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride. 

Première publication : 13/08/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce avoir cimenté le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP lance l'opération "Static Kill" pour cimenter le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce de lourdes pertes et confirme le départ de Tony Hayward

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)