Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Amériques

L'État d'Alabama assigne la compagnie BP en justice

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2010

L'Alabama va poursuivre en justice la compagnie britannique BP ainsi que les groupes Halliburton et Transocean pour les dégâts causés par la marée noire qui souille le golfe du Mexique. Il est le premier État américain à prendre une telle initiative.

AFP - L'Etat d'Alabama a décidé d'engager une action contre les groupes BP, Transocean  et Halliburton pour les dégâts causés par la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé vendredi l'"attorney general" de l'Etat.

L'Alabama est le premier Etat à engager une action contre BP pour les dégâts causés par la plus importante marée noire de l'histoire du pays.

Cette décision découle des craintes que les victimes ne soient pas convenablement indemnisées et que BP néglige ses responsabilités financières, a indiqué Troy King.

"Nous présentons cette demande car nous estimons que BP a causé des dégâts catastrophiques à l'Etat", a-t-il déclaré à Reuters.

"Nous allons demander le montant qui sera nécessaire pour redonner à l'Alabama son état d'origine", a-t-il dit, sans vouloir préciser quelle serait la somme réclamée.

D'autres groupes sont également mentionnés dans la requête formulée par l'Alabama, dont Anadarko Petroleum.

Transocean était le propriétaire de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, qui a explosé le 20 avril. Les opérations étaient menées pour le compte de BP, et Halliburton a assuré le cimentage de tête de puits. Anadarko détenait une participation minoritaire dans les opérations.

"On pense que l'explosion de Deepwater Horizon était due à un violent dégagement de gaz relatif aux travaux de cimentage", indique la plainte déposée par l'Alabama.

Troy King a également indiqué qu'un réglement à l'amiable avec les entreprises concernées restait possible. Le groupe BP n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat.

Selon King, le gouverneur de l'Etat Bob Riley était opposé à ce qu'une action soit engagée. King a toutefois maintenu sa décision, estimant que c'était la solution qui plaçait l'Alabama dans la position juridique la plus avantageuse.

La Louisiane est l'Etat qui a le plus souffert de la marée noire, qui a commencé le 20 avril et a été entièrement contenue à partir du 15 juillet. Le pétrole a également touché les côtes du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride. 

Première publication : 13/08/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce avoir cimenté le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP lance l'opération "Static Kill" pour cimenter le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce de lourdes pertes et confirme le départ de Tony Hayward

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)