Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

  • Christophe de Margerie : disparition d’un patron Total

    En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Un présumé terroriste canadien abattu après avoir fauché deux militaires

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

Amériques

L'État d'Alabama assigne la compagnie BP en justice

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2010

L'Alabama va poursuivre en justice la compagnie britannique BP ainsi que les groupes Halliburton et Transocean pour les dégâts causés par la marée noire qui souille le golfe du Mexique. Il est le premier État américain à prendre une telle initiative.

AFP - L'Etat d'Alabama a décidé d'engager une action contre les groupes BP, Transocean  et Halliburton pour les dégâts causés par la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé vendredi l'"attorney general" de l'Etat.

L'Alabama est le premier Etat à engager une action contre BP pour les dégâts causés par la plus importante marée noire de l'histoire du pays.

Cette décision découle des craintes que les victimes ne soient pas convenablement indemnisées et que BP néglige ses responsabilités financières, a indiqué Troy King.

"Nous présentons cette demande car nous estimons que BP a causé des dégâts catastrophiques à l'Etat", a-t-il déclaré à Reuters.

"Nous allons demander le montant qui sera nécessaire pour redonner à l'Alabama son état d'origine", a-t-il dit, sans vouloir préciser quelle serait la somme réclamée.

D'autres groupes sont également mentionnés dans la requête formulée par l'Alabama, dont Anadarko Petroleum.

Transocean était le propriétaire de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, qui a explosé le 20 avril. Les opérations étaient menées pour le compte de BP, et Halliburton a assuré le cimentage de tête de puits. Anadarko détenait une participation minoritaire dans les opérations.

"On pense que l'explosion de Deepwater Horizon était due à un violent dégagement de gaz relatif aux travaux de cimentage", indique la plainte déposée par l'Alabama.

Troy King a également indiqué qu'un réglement à l'amiable avec les entreprises concernées restait possible. Le groupe BP n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat.

Selon King, le gouverneur de l'Etat Bob Riley était opposé à ce qu'une action soit engagée. King a toutefois maintenu sa décision, estimant que c'était la solution qui plaçait l'Alabama dans la position juridique la plus avantageuse.

La Louisiane est l'Etat qui a le plus souffert de la marée noire, qui a commencé le 20 avril et a été entièrement contenue à partir du 15 juillet. Le pétrole a également touché les côtes du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride. 

Première publication : 13/08/2010

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce avoir cimenté le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP lance l'opération "Static Kill" pour cimenter le puits

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP annonce de lourdes pertes et confirme le départ de Tony Hayward

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)